Hérault : une marche blanche pour se souvenir des victimes d'un double féminicide il y a un an

Vendredi 14 janvier 2022, il y a tout juste un an, deux jeunes femmes ont perdu la vie sous les coups de couteau du compagnon de l'une d'entre-elles. Un féminicide qui a laissé des marques à Roujan, commune héraultaise, où le souvenir est ravivé un an plus tard par une marche blanche.

Elles s'appelaient Amélie Calas et Caroline Fournet, elles avaient 21 et 25 ans. Les deux jeunes femmes ont été tuées par le compagnon d'Amélie, le 14 janvier 2022, à côté de Béziers.

Amélie allait devenir infirmière. Caroline, elle, était ambulancière et pompier volontaire à la caserne de Pézenas.

Un double féminicide

Le drame s'est déroulé après un échange entre le compagnon d'Amélie et les gendarmes. Alors sous l'emprise de drogue, il est dans le restaurant en face de l'immeuble des victimes et panique.

Raphaël Balland, procureur de la République, précise à l'époque "Il commençait à avoir très peur, ayant l'impression qu'on voulait le tuer. Il aurait alors voulu se rendre chez un psychologue mais sa concubine l'en aurait empêché. Ils se seraient alors battus et il aurait porté plusieurs coups de couteau à sa concubine, notamment au niveau du coup."

Amélie décèdera de ces coups, tout comme sa voisine Caroline, descendue pour proposer son aide suite à la dispute.

L'heure est au souvenir

Un an plus tard, l'émotion est toujours vive. Les hommages se sont multipliés pour faire honneur aux jeunes femmes. Aujourd'hui, l'heure est au souvenir. Près de 400 personnes sont venues soutenir les proches de victimes.

Ce n'était pas un âge pour cesser de vivre, surtout dans ces conditions. Déjà perdre un enfant, ce n'est pas dans la logique des choses, dans de telles conditions, c'est abominable. J'ai un garçon, il faut s'accrocher, mais on n'a pas le droit de baisser les bras, ma fille ne ls baisserait pas.

Jérôme Calas, père d'une des victimes

La famille d'Amélie a organisé cette marche dans la commune et un moment de recueillement devant l'appartement des jeunes femmes. L'hommage s'est achevé par un lâché de ballons, 22 pour Amélie et 26 pour Caroline, âge qu'elles auraient eus aujourd'hui. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité