• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Pro D2 : franc succès de Béziers face Colomiers

© Maxppp
© Maxppp

L’AS Béziers Hérault remonte la pente et l’emporte 41-27 face à Colomiers.

Par P.S. avec AFP

Colomiers, en infériorité numérique pendant quasiment tout le match, a chuté dimanche à Béziers (27-41) lors de la 25e journée de Pro D2, une défaite qui profite à Oyonnax dans la course à la montée directe et à Biarritz dans celle pour la qualification.

Les Haut-Garonnais (4e), réduits à quatorze dès la 7e minute (carton rouge pour Jonny Fa'amatuainu), menaient pourtant 20 à 14 à la 47e minute après avoir renversé la situation grâce à deux essais au retour des vestiaires, mais ont ensuite encaissé trois essais.

Ce succès fait les affaires de Béziers dans la lutte pour le maintien -- qui devient 11ème du classement, avec 10 points d'avance sur Albi, premier relégable -- mais aussi d'Oyonnax et Biarritz dans celle pour la montée.

La première place de l'USO, synonyme de retour automatique dans l'élite, semble désormais seulement menacée par Agen, que les Haut-Bugistes ont relégué à quatre points, à cinq journées du terme de la saison régulière, en les battant chez eux jeudi (31-26).

Le BO, vainqueur d'Albi le lendemain (38-9), en a profité de son côté pour s'emparer de la troisième place, qui lui offrirait une demi-finale à domicile. Derrière, le revers de Colomiers et celui de Mont-de-Marsan (5e) à Soyaux-Angoulême (20-30) ont profité à Montauban et à un degré moindre Aurillac.

Les Montalbanais (6e) sont ainsi revenus à deux points de la cinquième place, la dernière qualificative pour la phase finale, grâce à leur victoire contre Carcassonne (20-6), désormais quasiment hors course.

Les Auvergnats (7e), victorieux de Bourgoin (40-14), ont eux recollé à six longueurs, un écart compliqué mais pas insurmontable à combler. Grâce aux défaites de Colomiers et Mont-de-Marsan Perpignan, à égalité de points avec Aurillac, n'a pas abandonné non plus toute chance de qualification
malgré sa défaite à Dax (18-24).

Les Landais (13e, 51 pts) se sont eux offert une bouffée d'oxygène dans la lutte pour éviter d'accompagner Bourgoin en Fédérale1. Mais la grosse opération dans cette optique a été réalisée par Vannes (14e, 47 pts), qui s'est imposé à Narbonne (24-16) pour céder sa place de premier relégable à Albi (44 pts).

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus