Coronavirus : "Garder le lien", la radio confinement de Montpeyroux dans l'Hérault

C'est une voix qui commence à être reconnue dans le village de Montpeyroux. Pour briser le confinement, Felix Luschka a créé, le temps du confinement, une web radio pour maintenir le lien social entre les habitants.
Comme dans toutes les radios, la journée commence par une conférence de rédaction.
Mais à Montpeyroux (Hérault), cela  se fait chez soi et en famille. "Garder le lien" est une web radio totalement amateur. Elle est née en plein confinement avec un objectif : garder le lien entre les 1350 habitants du petit village de Montpeyroux. 
  


On est confiné chez nous, on est coincé en microsociété ou seul. Mais le contact est essentiel pour l'homme, animal grégaire et social. Il fallait donc tout faire pour maintenir le lien, explique Felix Luschka, enseignant en sciences du langage et à l'initiative de la radio éphémère. 



Interview, rubriques diverses, astuces, histoires du village, en tout, ce sont 10 chroniqueurs qui se mobilisent pour produire 15 minutes par jour et pour ça, il a fallu tout apprendre.

C'est difficile, reconnait Felix Luschka, surtout au début ! il faut apprendre à monter et cela prend énormément de temps. Ce n'est pas pour notre plaisir que nous nous sommes lancés : il faut que nos programmes soient agréables et que les gens aient envie de les écouter.

Et le pari est réussi, la radio a trouvé son public !
 
 

C'est très agréable d'écouter et d'entendre ces voix que l'on connaît, confirme Geneviève, une habitante du village et auditrice assidue. On y apprend des petites astuces pour les enfants, des recettes de cuisine et on entend nos commerçants qui s'expriment. 



La web radio émet sur internet six jours sur sept et ce jusqu' à la fin du confinement. Après, à d'autres, peut-être, de prendre le relais...
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement : envie d'évasion santé société médias économie insolite