Festivités de l'été : de Béziers à Collioure, des règlementations différentes face au coronavirus

Depuis le début de l'été, les annulations de festivités s'enchaînent. Ce week-end, temps fort des animations dans la région, à Béziers et à Collioure, les fêtes programmées sont maintenues mais avec des règlementations sanitaires très différentes.
L'an dernier, au total 800 000 personnes ont assisté à la Féria de Béziers selon la mairie.
L'an dernier, au total 800 000 personnes ont assisté à la Féria de Béziers selon la mairie. © AFP - PASCAL GUYOT
Organiser des festivités en temps de Covid-19, un vrai casse-tête pour les municipalités. Port du masque, distanciation sociale... les recommandations sont désormais nombreuses.

Par peur d'être à l'origine de nouveaux foyers épidémiques, les maires de nombreuses villes renoncent à organiser leur festival ou fête votive. C'est le cas pour la traditionnelle Saint-Louis de Sète

Une "mini-féria" à Béziers

Ce week-end du 15 août, diverses animations sont prévues dans certaines communes, comme à Béziers où la Féria se tient. Corridas, bodegas... les festivités sont normalement nombreuses à cette période. L'an dernier, la mairie avait annoncé la présence de 800 000 visiteurs au total. 

Cette année avec le Covid-19, la féria est maintenue mais elle sera quelque peu différente des années précédentes. En effet, aucune bodega n'est organisée. En revanche, les corridas et spectacles equestres sont eux maintenus. La jauge d'accueil du public dans les arènes sera en revanche limitée à 5 000 places au total contre les 13 000 initialement. 

Concernant le port du masque, il est rendu obligatoire, par le préfet en concertation avec le maire, mais dans un périmètre restreint autour des arènes, uniquement dans les files d'attente. Une fois installé dans les arènes, le public pourra l'enlever.

Robert Ménard ne juge pas utile d'imposer le port du masque dans les rues, comme à Montpellier ou Sète. Pour lui, pas question de prendre des décisions si radicales. 
 

Animations réduites à Collioure

A une centaine de kilomètres de là, à Collioure, c'est une toute autre organisation qui se met en place pour ce week-end de festivités. 
 

J’ai décidé d’imposer, durant les traditionnelles fêtes de la Saint Vincent, organisées par la commune de Collioure, qui au vu des circonstances, seront très réduites (pas de bodegas, ni feu d’artifice, ni scènes, ni attroupements) et par arrêté municipal, le port du masque obligatoire sur toutes la durée de ces festivités, soit : du 14 août au matin au 18 août au soir.

Guy Llobet, maire de Collioure

Pour maintenir ces festivités dans de le respect des règles sanitaires, le maire a pris un arrêté imposant le port du masque dans les rues suivantes : Rue Jules Ferry, Rue Berthelot, Avenue Camille Pelletan, boulevard Boramar, Rue Mailly, Rue de la Prud’homie, Rue Arago, Rue Pasteur, Rue Saint-Vincent, Rue Vauban, et Rue du Docteur Coste, rue Militaire, rue de la fraternité, rue Colbert, rue du petit Puits, place de l’église, place du 18 Juin, place du 8 Mai 1945, quai Jean Bart, Rue de la démocratie, Avenue du Général de Gaulle et passerelle du château royal.

Concernant les animations, cette année, pas de bodegas, ni de feu d'artifice ou de scènes. L'objectif de la ville : limiter au maximum les attroupements. 
 
A Nîmes pour l'instant, l'incertitude plane quant à l'organisation de la féria des vendanges, en septembre prochain. La ville ne souhaite pour l'instant, pas s'exprimer sur le sujet. Elle a prévu d'organiser une conférence de presse à la fin du mois pour annoncer le maintien ou non de ces festivités. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société fêtes locales événements sorties et loisirs tradition culture déconfinement féria de béziers tauromachie culture régionale