Tourisme : météo, élections, pouvoir d'achat, un début de saison timide pour les hôteliers et restaurateurs, les vacanciers surtout attendus à partir de mi-juillet

Alors que les grandes vacances ont commencé, les professionnels du tourisme attendent avec impatience le grand démarrage de la saison. En Occitanie, bien que les vacanciers soient déjà présents, ils échappent aux professionnels du tourisme en ce début de saison.

Les plages du littoral d’Occitanie et les attractions touristiques affichent complet, faisant de la région l'une des destinations les plus attractives de France. Selon un sondage réalisé par OpinionWay pour Atout France et ADN Tourisme, seuls 69% des touristes prévoient de séjourner dans un établissement marchand.

Les touristes privilégient de plus en plus les hébergements alternatifs aux hôtels traditionnels, une tendance observée par les professionnels qui notent des réservations de dernière minute et s'inquiètent pour le reste de la saison.

Nous n’avons pas le petit matelas de réservation habituel, ce qui n’augure rien de bon pour cette saison. Nous comptons sur les réservations de dernière minute, mais malheureusement nous n'avons aucune visibilité.

Cyrille Charpentier

Représentant de l'hôtellerie de la branche UMIH 34.

Démarrage tardif

Dans un contexte de baisse du pouvoir d'achat, les Français privilégient l'hébergement locatif et de plein air. Si les établissements de plein air haut de gamme tirent davantage leur épingle du jeu, tous ne sont pas complets en ce début de saison. Par exemple, dans un camping 4 étoiles au Grau-du-Roi, le taux d’occupation est de 85% pour cette première semaine de vacances. "Après une saison mitigée, nous avons pour cette première semaine 120 arrivées. Les réservations suivent la météo et donc beaucoup de dernières minutes pour juillet, alors qu’au mois d'août nous sommes complets pour certaines semaines", confie Arnaud Touret, directeur de la Marina au Grau-du-Roi.

Le camping reste une option prisée, notamment par les familles partant en août. Les réservations sont complètes dans de nombreux établissements pour ce mois, mais elles commencent timidement pour le début de la saison. Selon les professionnels, la saison a pris un démarrage plus tardif cette année.

Avec les élections et une météo peu favorable, nous avons constaté peu d'achats de dernière minute pour la première semaine des grandes vacances. La pleine saison va démarrer à partir du 13 juillet 2024 dans les hébergements de plein air.

Philippe Robert

Président de la confédération de l'hôtellerie de plein air 34

La région Occitanie reste optimiste, car la durée moyenne des séjours envisagés y est plus longue qu'ailleurs en France, avec 28% des séjours égalant ou dépassant 15 jours. Le Comité Régional du Tourisme et des Loisirs d’Occitanie reste confiant pour cette saison qui s’annonce prometteuse.

Nous sommes la première destination touristique des Français et nous nous attendons à des reports de clientèle, notamment liés aux Jeux olympiques cette année.

Comité Régional du Tourisme et des Loisirs d’Occitanie

Un budget plus serré pour les vacanciers

La baisse du pouvoir d'achat est également ressentie par les restaurateurs. Les estivants ne renoncent pas aux sorties au restaurant, mais réduisent leurs dépenses.

Les clients se font attendre et dépensent moins. Les professionnels qui s'en sortent sont ceux qui ne dépassent pas les 19 euros pour un repas. Les sandwicheries et pizzerias s’en sortent le mieux .

Jacques Mestre

Président de l'UMIH 34

L’année dernière, l’Occitanie a enregistré 222 millions de nuitées, dont 37% concentrées sur la période estivale. Les perspectives sont encourageantes pour le cœur de l’été, avec trois Français sur quatre envisageant de partir en vacances et 74% d'entre eux choisissant une destination en France.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité