Le jeune rapace a eu de la chance ! Le vautour fauve a été capturé ce mercredi matin par un garde du litttoral au milieu de la 2X2 voies qui relie La Grande-Motte à Carnon, une route héraultaise très fréquentée. L'oiseau semble indemne.

Après avoir passé la nuit dans la zone boisée du lido qui s'étend entre les plages du Petit et du Grand Travers, près de la La Grande-Motte, dans l'Hérault, le jeune vautour fauve a été aperçu ce mercredi matin par des saisonniers qui nettoyaient la plage.
 
Ces derniers ont alerté l'agglo du Pays de l'or qui a envoyé sur place des techniciens qui connaissent bien la faune sauvage.

"A notre arrivée, il s'est envolé vers la D62, il a voulu se poser sur la glissière du milieu en métal, mais il a glissé au sol", raconte Johnatan Fuster, garde du littoral et technicien à l'Agglo du Pays de l'Or.
 

J'ai pu l'attraper sans filet, juste à la main avec des gants, car le vautour était un peu sonné. Mais je ne pesse pas qu'il ait été percuté par une voiture, explique le garde du littoral.

 

C'est sans doute le souffle des véhicules -qui peuvent rouler jusqu'à 110 km/h sur cette portion de la D62-  qui a du  le désarçonner.

 


L'aventure aurait pu mal finir


Le jeune rapace, qui s'est égaré loin de son territoires ( les grands causse de Lozère et d'Aveyron) a eu beaucoup de chance d'être retrouvé aussi vite et surtout de ne pas avoir été pulvérisé par une voiture. 
 

Un vrai miracle ! reconnaît le garde du littoral.


Pris en charge par une bénévole de la LPO de l'Hérault, le vautour affaibli est actuellement en soin au centre de Villeveyrac.
 

On devrait pouvoir le sauver, espérait en milieu de journée Denis Rey, de la LPO 34.


Une fois soigné, l'oiseau sera relaché dans son milieu naturel.
 
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité