Lagune de Thau : une traversée entre Marseillan et Sète pour préserver le bassin

Le défi écologique a été réalisé samedi sur le bassin de Thau. Une action citoyenne pour l'environnement. D'abord un challenge sportif dans l'eau avec 18km à la nage et sur les berges, des volontaires pour la collecte des déchets et la protection de la nature.
Lagune de Thau : une traversée de 18km entre Marseillan et Sète pour Thieery Oger afin de préserver le bassin - 27 juillet 2019.
Lagune de Thau : une traversée de 18km entre Marseillan et Sète pour Thieery Oger afin de préserver le bassin - 27 juillet 2019. © F3 LR

D'ouest en est, de Marseillan à Sète, 18 kilomètres à la nage pour attirer l'attention sur un espace sensible... la lagune de Thau. L'opération a eu lieu samedi.

Un site tellement fragile qu'il est au bord de l'asphyxie... trop de tourisme, trop de rejets, trop d'activités, l'étang de Thau souffre. Et toute la vie si particulière qui s'est developpée dans ce bassin pourrait bientôt disparaître.

Alors pour le préserver, Thierry Oger a choisi de nager, toutes les 30 minutes rejoint par un accompagnateur, 18 kilomètres au total.

Pendant ce temps sur les rives, les bénévoles s'activent. Plusieurs associations participent à cette opération traversée médiatique car la pollution de l'eau laisse des traces bien visibles à terre.

Les déchets sont ramassés, triés, en vue d'être recyclés au maximum.

Au final, Thierry Oger a réussi son pari. Il a traversé la lagune en un peu plus de 5 heures et durant ce temps 200 kilos de déchets ont été collectés.
 
durée de la vidéo: 01 min 53
Lagune de Thau : une traversée entre Marseillan et Sète pour préserver le bassin ©F3 LR : C.Chassaigne et C.Monteil
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société écologie sport nature sorties et loisirs