À Loupian, pas de répit pour l'huître avant les fêtes

Le bassin de Thau est en pleine effervescence à l'approche des fêtes. Cette année encore, l'huître sera la star de la table. Immersion à Loupian chez l'un des plus gros producteurs du bassin.

L'huître, la star du réveillon.
L'huître, la star du réveillon. © France 3 Occitanie / Benoit De Tugny
Certains l'aiment chaude, gratinée ou encore au naturel. Une fois encore, l'huître régalera bien des papilles à Noël.

Pour les ostréiculteurs du bassin de Thau, les fêtes sont une période clé pour le chiffre d'affaires. À Loupian, dans l'entreprise familiale Guy Sanchez Expédition, on compte habituellement 15 salariés. Depuis ces dernières semaines, les effectifs ont quasiment triplé pour pouvoir trier, emballer et livrer toutes les huîtres à temps pour le réveillon. 
 
Le bassin de Thau représente 90 % de la production d'huîtres en Méditerranée française. Chaque année, la filière génère un chiffre d'affaires d'environ 35 millions d'euros.
 
Le saviez-vous ?
L'usage veut que nous dégustions des huîtres seulement pendant les mois en "r", c'est-à-dire d'octobre à avril. Pourquoi ? Jusqu'au début du XXème, les camions frigorifiques n'existaient pas. Les huîtres étaient donc transportées en hiver pour qu'elles restent fraîches et s'abîment le moins possible.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ostréiculture gastronomie culture noël événements sorties et loisirs cuisine agriculture économie