Cet article date de plus de 3 ans

Live. Procès de la filière djihadiste de Lunel : place aux plaidoiries de la défense

Il y a ceux qui ont "incité" au jihad, ceux qui sont "partis", celui qui a aidé: jusqu'à neuf ans de prison ont été requis au premier procès du groupe de Lunel, ville de l'Hérault d'où une vingtaine de jeunes étaient partis pour la Syrie. Cet après-midi, place aux plaidoiries de la défense. 
Cet après-midi, place aux plaidoiries de la défense dans le procès de a filière djihadiste de Lunel.
Cet après-midi, place aux plaidoiries de la défense dans le procès de a filière djihadiste de Lunel.
La procureure est convaincue de l'implication des cinq prévenus dans cette filière. Elle demande à la justice de condamner à 9 ans d'emprisonnement celui quelle pense être le pivot : Hamza Mosli. Dans le box des prévenus ce dernier est abasourdi par cette réquisition. Lui qui reconnaît avoir adhéré a l'idéologie du djihad mais qui s'est toujours défendu d'avoir recruté de nouvelles personnes.



Ali Abdoumi lui nie depuis le début être parti en Syrie. La procureure, elle, est convaincue qu'il y est allé avec ses deux filles. Elle requiert 8 ans. Jawad Salih animait les assises ou tous se réunissaient . Après avoir nié tout au long du procès avoir tenus des propos radicaux qui visaient à convaincre, il avoue, mais tout de suite après il déclare que ça n'a jamais incité personne a partir. Cette déresponsabilisation n'est pas acceptable pour la procureure : elle requiert 7 ans d'emprisonnement.

Ali Barki dit être parti faire de l'humanitaire . Une version peu crédible: 6 ans. Enfin le dernier prévenu Saad Belfilalia est accusé de financement de terrorisme. Elle demande 4 ans d'emprisonnement dont 2 avec sursis .

Pour l'avocat de la défense, ces réquisitions ont pour but de donner l'exemple Place cet après-midi aux plaidories de la défense qui va d'atténuer l'implication supposée
de ses clients . Le jugement pourrait être mis en délibéré. 

durée de la vidéo: 01 min 25
Procès filière djihad Lunel : les plaidoiries


Suivez les plaidoiries de la défense en direct dans notre live tweet avec Yael Benamou:


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
djihad faits divers terrorisme justice société