Cet article date de plus de 5 ans

Accident de scooter à Lattes : 7 ans requis à l'encontre du chauffard

Le procureur de la République a requis 7 ans de prison contre l'homme qui avait tué deux jeunes filles en scooter à Lattes avant de prendre la fuite et de cacher son véhicule en août 2014. Jugé pour homicides involontaires avec circonstance aggravantes, il avait été retrouvé ivre le lendemain.
Nouveau palais de justice de Montpellier - Illustration
Nouveau palais de justice de Montpellier - Illustration © MAXPPP
Au tribunal correctionnel de Montpellier, le procureur demande une peine de 7 ans contre le jeune homme qui a tué Claire, 17 ans et son amie d'enfance Boutaïna, 19 ans le 8 août 2014 à Lattes. Il comparaissait libre et était jugé pour homicides involontaires avec circonstances aggravantes: délit de fuite et conduite en état d'ivresse.
 

L'audience

Une interruption d'audience pendant le procès du jeune homme qui a tué deux fille en scooter le 8 août à Lattes.
Une interruption d'audience pendant le procès du jeune homme qui a tué deux fille en scooter le 8 août à Lattes. © F3LR
Pendant le procès, le chauffard présumé est dans le déni. Il se pensait "capable de conduire" alors qu il avait bu depuis 18h selon les témoins 4 bières et 2 punchs. Il en avait évoqué davantage lors de sa garde à vue. Paradoxalement il ne se souvient pas du choc tout juste "d'un accrochage" ce qui fait dire au président: "soit vous êtes fou soit vous mentez", rapporte notre journaliste sur place. Me Abratkiewicz, avocat des parties civiles renchérit  : "Sérieusement Monsieur, vous traînez un scooter sur 350 m et vous ne vous souvenez pas de ça ? Et vous nous dites que vous étiez en état de conduire ?" 
 

Délit de fuite et alcoolémie

Le 8 août 2014 vers 2 heures du matin, Boutaïna et Claire qui rentraient en scooter de leur travail saisonnier à Lattes, sur la route départementale entre Montpellier et Palavas-les-Flots. Alix D., ivre, alors âgé de 24 ans les avaient traînées sur 350 mètres jusqu'à ce que son pare-choc cède.

Il avait pris la fuite et caché son véhicule pour le déclarer volé. Sa plaque d'immatriculation, perdue pendant l'accident, avait permis aux enquêteurs de le retrouver 12 heures plus tard. Contrôlé à l'alcool avec 1,2 gramme par litre de sang au lendemain de l'accident, il affirme avoir bu par panique après l'accident. Mais des éléments de l'enquête indiquent qu'il avait probablement bu avant de prendre le volant. Il aurait été à environ 2 grammes d'alcool par litre de sang au moment des faits.
durée de la vidéo: 01 min 22
Le chauffard qui avait tué deux jeunes filles en scooter à Lattes jugé à Montpellier

Sous mandat de dépôt puis relâché

Les deux filles, prises en charge blessées par les pompiers, ont succombé à leurs blessures dans le jour suivant l'accident. Écroué le 10 août 2014, le jeune homme a été relâché, sous contrôle judiciaire, en décembre 2015, dans ce que les avocats des parties civiles ont qualifié de "couac judiciaire". Alexis D est pourtant récidiviste : en 2012 il avait été condamné à Mende pour conduite en état d'ivresse.

Une marche blanche en hommage au victimes avait rassemblé 250 personnes en octobre 2014.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident de scooter faits divers accident alcool société