Affaire du MAHB : le club de Cesson-Sévigné se constitue partie civile

Rencontre Montpellier-Cesson - mai 2012 / © F3 LR
Rencontre Montpellier-Cesson - mai 2012 / © F3 LR

Cesson Rennes-Métropole Handball (CRMHB) s'est constitué partie civile dans le cadre de l'instruction ouverte dans l'affaire des paris supposés frauduleux survenus lors du match gagné par le club contre Montpellier en mai.

Par Fabrice Dubault


"Le CRMHB tient également à souligner avec force que dans cette situation il est doublement victime. D'une part, l'image du club est sérieusement altérée pour être systématiquement associée, dans la presse et auprès du public, à des paris présumés illégaux (...)", explique le club.
"D'autre part, la révélation de tels faits, dans leur dimension nationale et internationale, engendre pour le CRMHB des répercussions économiques importantes auprès de ses partenaires et du public", poursuit le texte.

Le club de Montpellier s'était déjà constitué partie civile mercredi après l'annonce de la mise examen de 13 personnes, dont cinq de ses joueurs (Luka et Nikola Karabatic, Primoz Prost, Dragan Gajic et Issam Tej), pour "escroquerie par manoeuvre frauduleuse" dans l'affaire des soupçons de paris frauduleux lors du match Cesson-Montpellier le 12 mai dernier.

Des joueurs mis en examen ont admis avoir parié, ce qui peut leur valoir des sanctions disciplinaires sur le plan sportif, mais tous ont démenti avoir truqué le match.

Sur le même sujet

Réactions d'usagers des finances publiques de l'Hérault

Les + Lus