• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Attentats de Paris : “Nous sommes vigilants”, affirme le procureur de Montpellier

Christophe Barret, procureur de la République de Montpellier, invité du 19/20 - 15 novembre 2015 / © France 3 LR
Christophe Barret, procureur de la République de Montpellier, invité du 19/20 - 15 novembre 2015 / © France 3 LR

Invité du 19/20, Christophe Barret, le procureur de la République de Montpellier, a rappelé qu'il y a un haut niveau de vigilance dans l'Hérault car "il y a un certain niveau de radicalisation, violente et dangereuse, notamment dans les régions de Lunel et de Montpellier."

Par Zakaria Soullami


Après les attentats commis à Paris et Saint-Denis vendredi 13 novembre, les réactions politiques sont nombreuses en Languedoc-Roussillon.
Invité du 19/20 de France 3 Languedoc-Roussillon, Christophe Barret, le procureur de la République de Montpellier, a également tenu à réagir.

Un groupe terroriste qui est même devenu un Etat nous a déclaré la guerre.", déclare Christophe Barret.



"Nous faisons tout ce qu'il est possible pour éviter les tragédies mais il faut réaliser que dans cette guerre, nous avons affaire à un adversaire difficile.", poursuit le procureur de la République de Montpellier.
Interview de Christophe Barret, procureur de la République de Montpellier
L'invité du 19/20 de France 3 Languedoc-Roussillon

On a évité un certain nombre d'évènements dramatiques mais on ne peut pas tout éviter.", déclare Christophe Barret. 

"Nous avons notamment dans les régions de Lunel et de Montpellier des filières qui ont justifié des procédures qui sont en cours, des interpellations. Ça veut dire qu'il y a un certain niveau de radicalisation violente et dangereuse, c'est la raison pour laquelle nous sommes particulièrement vigilants.', conclut le procureur de la République de Montpellier.

A lire aussi

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus