• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Cambriolages : le Languedoc-Roussillon dans le peloton de tête

© BORIS HORVAT / AFP
© BORIS HORVAT / AFP

Selon une enquête de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, les vols par effraction dans les résidences principales ont connu une hausse de 18% de 2008 à 2012. Notre région est l'une des plus touchées après l'Ile-de-France et la Normandie.

Par Avec AFP


Selon le dernier bilan officiel, les cambriolages ont enregistré d'octobre 2012 à septembre 2013 une hausse de 12% en zone gendarmerie (158.365 faits constatés) et de 8,8% en zone police (213.318 faits constatés). Les habitations secondaires suscitent toujours plus d'intérêt chez les voleurs, avec une hausse de 12,9% des faits constatés en zone gendarmerie et de 16,9% en zone police.

- Près d'un quart des cambriolages ont lieu en juillet/août et environ 12% en décembre.

- La proportion de ménages s'étant déclarés victimes d'au moins un cambriolage ou une tentative sur 2 ans dépasse 4% en Ile-de-France (4,1%) et en Haute-Normandie (4,2%), régions suivies de Languedoc-Roussillon (3.9%),

- Les cambriolages ont lieu à 65% en l'absence des occupants des logements. Rares sont ceux qui débouchent sur une confrontation avec menaces ou violences (1,1% des cas).

- Le montant moyen du préjudice est de 3.600 euros. Il s'élève à 700 euros pour une tentative de cambriolage avec dégâts, 1.500 euros pour les vols aux alentours de l'habitation et 6.400 euros pour les cambriolages avec vols dans le logement. Dans 30% des cas, le montant du préjudice est compris entre 1.000 et 3.250 euros.

- Parmi les objets les plus volés à l'intérieur de l'habitation figurent les bijoux (55%), le matériel hi-fi, photo et vidéo (47%), l'argent liquide, chèques et cartes bancaires (36,7%), le matériel informatique (26,1%), les vêtements (19,8%), les téléphones (16,8%) et les documents d'identité (13,9%).
Les tableaux, antiquités et oeuvres d'art (5,1%) et les voitures (2,2%) ne sont pas les plus prisés mais font grimper rapidement la valeur du préjudice.

A l'extérieur du logement, le matériel de bricolage et de jardinage (30,8%), les vélos (25,2%) et les deux-roues à moteur (11,7%) sont objets de convoitise des voleurs, amateurs également de vin et d'alcool (9,9%).


- A la suite de 56% des cambriolages et tentatives, les victimes ont porté plainte. Ce taux tombe à moins de 20% pour les tentatives sans préjudice matériel. Près de 75% des ménages victimes n'ont jamais su ce qu'était devenue leur plainte et près de 8% ont été informés d'un classement sans suite.

- 55% des ménages victimes de cambriolages avec préjudice matériel ont reçu une indemnisation de la part de leur assurance, jugée satisfaisante par 63% d'entre eux.

Source: enquêtes annuelles de victimation "cadre de vie et sécurité" INSEE/ONDRP de 2007 à 2012, échantillon unique de plus de 68.300 ménages, description de 2.100 cambriolages tentés ou réussis, considérés comme représentatifs des atteintes de ce type de 2005 à 2009.


Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus