Cet article date de plus de 6 ans

La crème de la natation française est à Montpellier

Les championnats de France de natation en petit bassin se déroulent à la piscine olympique d'Antigone de Montpellier de jeudi à dimanche. Le nîmois Yannick Agnel et l'élite de la natation française vont se mesurer avant les championnats du monde de Doha début décembre.
Montpellier avant les mondiaux de Doha
Un challenge plaisant pour Florent Manaudou, de nouvelles méthodes pour Yannick Agnel et le grand retour de Camille Lacourt, tels sont les ingrédients des Championnats de France en petit bassin à Montpellier, premier rendez-vous de la saison pour les trois nageurs. Ces championnats servent de prélude aux Mondiaux en petit bassin, disputés du 3 au 7 décembre à Doha, sans Lacourt et Agnel. Manaudou, lui, en sera le chef de file, son nouveau costume.
Héros de l'Euro-2014 (grand bassin) l'été dernier avec ses 4 médailles d'or, Manaudou porte depuis seul sur ses épaules une équipe de France sérieusement diminuée.
Manaudou est le patron
"Etre le patron ? Je m'en fous. Ce n'est pas un objectif", a-t-il argué. Son objectif alors ? Battre ses meilleurs temps, et donc le record du monde sur sa nouvelle passion, le 100 m libre, qu'il a frôlé d'un petit dixième il y a un an (45.04). Mais, au grand dam d'un spectacle qui s'annonçait grandiose, il faudra attendre encore 2 semaines et les Mondiaux de Doha pour voir éventuellement la marque tomber. "Je ne fais que les séries sur 100 m libre ici, c'est une petite répétition avant les Championnats du monde. Je serai préparé pour Doha et uniquement pour Doha", a-t-il indiqué. Le Marseillais de 23 ans s'est concocté un programme "rigolo" sous forme de "petit challenge" avec les quatre 50 m de spécialité (nage libre, dos, papillon et brasse).
Agnel se teste
Dans les eaux de Montpellier, Yannick Agnel se testera sur "des choses plus exotiques", comme il le dit lui-même, que ses habituelles distances. Il s'alignera sur du 4 nages et du dos, un mois après avoir débuté sa nouvelle collaboration avec Lionel Horter, à Mulhouse. Le champion olympique du 200 m libre est rentré des Etats-Unis cet été après s'être entraîné durant plus d'un an avec le coach de Michael Phelps, Bob Bowman, à Baltimore. L'association n'a pas porté ses fruits, Agnel n'a pas fait mieux que le bronze sur sa distance fétiche à l'Euro-2014 fin août. Ce sera donc l'occasion de faire un premier point et de renouer avec la victoirealors qu'il n'a plus gagné depuis 7 mois. Et si la semaine se passe bien, Agnel pourrait s'aligner sur 200 m libre dimanche.
Le retour de Lacourt
Les Championnats de France signeront également un grand retour, celui du dossiste Camille Lacourt, privé de natation depuis 6 mois en raison d'une tumeur bénigne à la hanche gauche et diagnostiquée récemment. Lacourt n'a qu'un mois d'entraînement et ne se fait guère d'illusion sur ses performance 
sur 50 m et 100 m dos. "Je ne vais pas me laisser faire mais j'ai juste envie de profiter de ces moments de compétition qui m'ont tant manqué", a dit tout sourire le triple champion du monde.

Le reportage de France 3 à Montpellier
durée de la vidéo: 02 min 05
Championnat de France en petit bassin à Antigone

Le programme
Jeudi: séries à partir de 9h00, finales de 17h50 à 19h45
Vendredi: séries à partir de 9h00, finales de 17h50 à 19h15
Samedi: séries à partir de 9h00, finales de 18h00 à 20h00
Dimanche: séries à partir de 9h00, finales de 17h50 à 19h15

Avec AFP
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
championnats de france de natation natation