Les enseignants grévistes contre la réforme des rythmes scolaires

Montpellier - les enseignants manifestent contre la réforme des rythmes scolaires - 14 novembre 2013. / © F3 LR V.Luxey
Montpellier - les enseignants manifestent contre la réforme des rythmes scolaires - 14 novembre 2013. / © F3 LR V.Luxey

A Montpellier, le rassemblement devant le rectorat comptait 200 instituteurs environ. Ils dénoncent la semaine de 4,5 jours. 

Par Fabrice Dubault


La grève des personnels du premier degré, des animateurs et des éducateurs territoriaux de ce jeudi, contre la réforme des rythmes scolaires, était à l'appel de quatre syndicats (CGT, FO, Sud et Faen).
Au niveau national, il y aurait eu 23% de grévistes.

 / © F3 LR V.Luxey
/ © F3 LR V.Luxey


Une majorité de Français (54%) estime que le gouvernement devrait abandonner la réforme des rythmes scolaires, proportion qui monte à 65% chez les parents d'enfants scolarisés en primaire, selon un sondage CSA pour BFMTV, rendu public, jeudi.
Un quart (24%) pensent qu'il faudrait un délai supplémentaire pour sa mise en application et seulement 22% des personnes interrogées sont d'avis que le gouvernement devrait maintenir la réforme au rythme prévu en l'appliquant dans toutes les communes à la rentrée 2014.

L'opposition à la réforme est particulièrement marquée en province (57% sont pour son abandon) et chez les employés (58%). Deux tiers des sympathisants de gauche soutiennent la réforme (42% sont pour son maintien et 31% pour un délai), tandis que 69% des sympathisants de droite se prononcent pour son abandon.
Sondage réalisé les 12 et 13 novembre par internet, auprès d'un échantillon représentatif de 911 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

DMCloud:126559
Montpellier : manifestation des enseignants contre les rythmes scolaires

 

Sur le même sujet

Les + Lus