Cet article date de plus de 5 ans

Incendie à Gabian : les trois pompiers blessés toujours en service de réanimation

L'incendie a détruit 230 hectares de garrigues, mais a surtout affecté les sapeurs-pompiers de l'Hérault. Quatre pompiers ont été brûlés par les flammes, dont trois grièvement. Trois jours plus tard, ils sont encore en réanimation, au CHU de Montpellier.
Roquessels (Hérault) - 150 hectares brûlés et un pompier mort et 3 autres gravement blessés dans l'incendie de Gabian - 10 août 2016.
Roquessels (Hérault) - 150 hectares brûlés et un pompier mort et 3 autres gravement blessés dans l'incendie de Gabian - 10 août 2016. © F3 LR
L'état de trois des quatre pompiers grièvement brûlés lors de l'incendie qui a ravagé plus de 200 hectares au nord de Béziers s'est amélioré, a-t-on appris samedi auprès du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) de l'Hérault.

Trois pompiers sont toujours en réanimation et leur état reste très sérieux",

a indiqué à l'AFP le commandant Jérôme Bonnafoux, porte-parole des pompiers de l'Hérault, indiquant que "le premier est dans un état stable" et que "les deux autres sont en amélioration, pour l'un d'eux on a commencé les greffes de peau hier (vendredi)".

Pour le deuxième pompier en amélioration, la prise en charge chirurgicale est également "programmée", précisait le Sdis 34 dans un communiqué vendredi soir. L'état du quatrième pompier, dont les brûlures étaient moins graves que celles des trois autres, a connu une "évolution favorable", a ajouté M. Bonnafoux, "qui devrait permettre très bientôt son transfert de l'unité de surveillance continue vers un service d'hospitalisation classique pour poursuivre les soins". 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers pompiers