• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Ligue 1 : Montpellier, humilié 5-1 à Lyon, ironise sur la “double fracture” de Tolisso

Corentin Tolisso, lors de la victoire 5-1 de Lyon face à Montpellier en Ligue 1 - 21 septembre 2016 / © Maxppp
Corentin Tolisso, lors de la victoire 5-1 de Lyon face à Montpellier en Ligue 1 - 21 septembre 2016 / © Maxppp

Lyon a battu Montpellier 5-1 grâce au retour gagnant de Nabil Fekir, auteur, comme Corentin Tolisso d'ailleurs, d'un doublé, mercredi lors de la 6e journée de L1. Le MHSC n'a pas pu s'empêcher d'ironiser sur la "double fracture" de Tolisso suivie de l'exclusion de son défenseur Morgan Poaty.

Par Z.S. avec AFP


Après deux défaites et un nul, Lyon a renoué avec la victoire aux dépens de Montpellier 5-1 grâce au retour gagnant de Nabil Fekir, auteur, comme Corentin Tolisso d'ailleurs, d'un doublé, mercredi lors de la 6e journée de L1.

"Double fracture" pour Tolisso


Humilié par Lyon, Montpellier n'a pas pu s'empêcher d'ironiser sur l'exclusion de son défenseur Morgan Poaty dont le tacle a provoqué, selon le président héraultais Louis Nicollin, la "double fracture" du double buteur Corentin Tolisso lors de la 6e journée de L1.

Ce qui est bien, c'est qu'un joueur, même avec une double fracture de la jambe, puisse réaliser un doublé, a grincé le dirigeant montpelliérain. Je pense qu'entre le carton rouge qui n'est pas mérité et un penalty sifflé pour une faute qui n'est pas dans la surface, cela fait beaucoup de faits de jeu pour un petit club comme le nôtre contre le très grand et très puissant Olympique lyonnais.", déclare Louis Nicollin.



Son latéral, qui faisait ses débuts pro, a été exclu dès la 8e minute pour un tacle mal maîtrisé, plus spectaculaire que réellement violent, alors que les visiteurs menaient depuis le but de Morgan Sanson à la 4e minute.

Incident à la mi-temps


Le fait de match a également occasionné un incident à la pause : Tolisso, interrogé par beIN Sports, a été sollicité par le gardien héraultais Geoffrey Jourdren, venu "s'enquérir" de l'état de santé de son adversaire et demandant que la caméra montre l'étendue de sa blessure. Mécontent et gêné, le Lyonnais a assuré qu'il "était blessé", qu'il "avait mal" avant de demander au portier pourquoi il "vient s'afficher comme ça" avant que la scène ne s'interrompe.

Le MHSC ne sait plus gagner


Comme lors des quatre dernières journées (1 défaites, 3 nuls) les Montpelliérains n'ont une nouvelle fois pas su gagner après avoir ouvert la marque.

A lire aussi

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus