• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Ligue 1 : victoire 3 à 2 de Montpellier qui fait le spectacle devant Metz

L'homme du match: Lucas Barrios auteur d'un triplé face à Metz - janvier 2015 / © AFP
L'homme du match: Lucas Barrios auteur d'un triplé face à Metz - janvier 2015 / © AFP

Triplé de Barrios, son premier en ligue 1, les joueurs de Rolland Courbis ont assuré le spectacle hier soir devant Metz au stade Saint-Symphorien en Lorraine. Dans un match séduisant, les Montpelliérains l'emportent 3 buts à 2.

Par Laurent Beaumel


Rolland Courbis avait le sourire hier soir après la rencontre. Pour l'entraîneur du MHSC Hérault il s'agit certainement de la meilleure première mi-temps de son équipe cette saison.

Le triplé de Lucas Barrios le joueur Paraguayen, est le premier depuis 3 ans d'un joueur montpelliérain depuis un certain Olivier Giroud. Le joueur sud-améraicain ouvre le score sur penalty mais c'est Metz par deux fois qui reprendra ensuite l'avantage à la 39ème minute.
En seconde période Lucas Barrios permet à son équipe de revenir à égalité avec un but de l'extérieur du pied, bien servi par son latéral Dabo... Un quart d'heure plus tard sur une frappe de Sanson sur le poteau, Lucas Barrios en embuscade reprend le ballon et trompe pour la troisième fois le portier messin Carasso.

Une très belle soirée pour le MHSC qui du même coup en profite pour s'emparer de la 6ème place au classement général.

Montpellier fait le spectacle devant Metz. victoire 3 à 2

Rolland Courbis pouvait avoir le sourire après la rencontre

«Je suis doublement satisfait, de la victoire mais aussi du scénario. On a réussi à construire cette victoire, après une première mi-temps qui fut par moment l’une de nos meilleures de la saison. On s’est pourtant retrouvé mené 1-2, ce n’était pas conforme à la physionomie du match. Peut-être que ce premier penalty de la saison pour nous a pu nous perturber ! On est resté calme, on a remis deux ou trois trucs en plus, c’est bien pour le groupe : avec 14 joueurs, trois changements, ce n’est pas une gestion pas facile pour moi mais j’ai beaucoup de bonnes solutions à ma disposition. Beaucoup de joueurs progressent. Barrios revient petit à petit à ce qu’il montrait à Dortmund, on est très content de le voir comme ça, mais il peut encore faire mieux. Lucas s’est inquiété à un certain moment qu’on le veuille plus, il nous a dit: "Si vous voulez que je parte, je pars!" Non, je lui ai dit: "On veut juste que tu sois un peu meilleur", même s’il faisait le maximum à l’entraînement. Ces trois points nous mènent à un total intéressant, jamais je pensais au mois d’août qu’on en est 32 à 17 points de la fin. On s’est fixé entre nous l’objectif de la cinquantaine de points, plus grosse rentrée d’argent au classement pour garder nos meilleurs joueurs et ne pas s’affaiblir comme l’été passé.»

Sur le même sujet

Nîmes : hommage à Franck Chesneau, pilote décédé dans le crash de son Tracker durant l'incendie de Générac

Les + Lus