Manifestation des jeunes ingénieurs et chercheurs précaires à Montpellier

Montpellier : manifestation des ingénieurs et chercheurs précaires - 26 novembre 2012. / © F3 LR
Montpellier : manifestation des ingénieurs et chercheurs précaires - 26 novembre 2012. / © F3 LR

300 d'entre eux ont manifesté lundi après-midi dans les rues de Montpellier. Ils réclament des postes dans les laboratoires notamment à l'université et sur les grands sites de recherches de la région.

Par Fabrice Dubault


Ils sont ingénieurs, chercheurs et précaires condamnés à pointer au chômage car les laboratoires de la région ne les embauchent plus. C'est la conséquence de la loi "Sauvadet". 300 précaires se sont rassemblés ce lundi à Montpellier. Une nouvelle action alors que se sont ouvertes à Paris les assises de la recherche.

Des assises de la recherche pour "réviser" la loi sur la recherche

Les Assises nationales de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, destinées à "corriger" les réformes du précédent quinquennat, seront inaugurées lundi par le Premier ministre, avant la remise d'un rapport à François Hollande et un projet de loi au Parlement au printemps.

La jeunesse est une priorité du président de la République. Pendant la campagne, il avait promis de "réformer les premiers cycles de l'enseignement supérieur", où l'on note le plus grand nombre d'échecs, et "la loi LRU pour garantir une autonomie réelle des établissements".

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault prononcera un discours à 10H00, au Collège de France. La ministre de l'Enseignement supérieur Geneviève Fioraso interviendra ensuite, avec le Prix Nobel de physique Serge Haroche et le Prix Nobel de médecine Françoise Barré-Sinoussi, présidente du comité de pilotage.
Trois grands axes vont être abordés lors d'ateliers-débats qui se dérouleront également mardi: la réussite de tous les étudiants, une nouvelle ambition pour la recherche et l'amélioration de la gouvernance et de l'organisation de l'enseignement supérieur et de la recherche, selon le ministère.

Des consultations ont eu lieu entre juillet et septembre, suivies d'assises territoriales en octobre. Après les assises nationales, un rapport contenant l'ensemble des propositions sera remis à M. Hollande. Ce rapport nourrira un projet de loi présenté au Parlement au printemps 2013, rappelle le ministère.
La loi LRU sur l'autonomie des universités de 2007 et la loi d'orientation et de programme pour la recherche de 2006 seront ensuite "corrigées", avait annoncé Mme Fioraso en Conseil des ministres le 11 juillet.
Dans le cadre de la loi LRU, sur un total de 102 universités ayant accédé à l'autonomie, 17 accusent un déficit en 2011, 19 ont présenté un budget 2012 en déficit et 7 présentent un budget 2012 "tout juste équilibré", selon le ministère.
Pour certaines universités, la situation est inquiétante: 8 universités ont accusé un double déficit en 2009 et 2010, et 9 universités en 2010 et 2011. "La tendance est là aussi à la détérioration", souligne-t-on de même source.

Pour les étudiants, la ministre souhaite porter l'effort sur la création de logements sociaux.

Sur le même sujet

IME de Moussaron : la lanceuse d'alerte Céline Boussié relaxée

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne