Les manifestations sont interdites dans l'Hérault, l'Aude et le Roussillon ce week-end

La préfecture de l'Hérault vient de confirmer l'interdiction de toutes manifestations sur la voie publique dans le département, du samedi 28 novembre à 0h00 au lundi 30 novembre 2015 à minuit. Cette mesure s'applique dans le cadre de l'état d'urgence.


Sur instruction du ministre de l’Intérieur, Pierre de Bousquet, préfet de l’Hérault, a pris ce jour, le 25 novembre 2015, un arrêté interdisant l’ensemble des manifestations, cortèges et rassemblements tendant à l’expression de revendications ou d’opinions sur la voie publique, quel qu’en soit le motif, exception faite des hommages rendus aux victimes des attentats du 13 novembre 2015.

Ces dispositions, destinées à permettre une sécurisation maximale du territoire en ne dispersant pas sur d’autres tâches les forces mobiles très fortement mobilisées, s’appliquent sur l’ensemble du département de l’Hérault, du samedi 28 novembre 2015 à 0h00 jusqu’au lundi 30 novembre 2015 à minuit.

Des arrêtés similaires ont été pris dans l'Aude et les Pyrénées-Orientales.


Arrêté interdiction manifestations état d'urgence novembre 2015


De nombreux départements répercutent la décision du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve d'interdire les manifestations prévues entre samedi 00h00 et lundi à minuit par mesure de sécurité, au moment où débutera, dimanche, le sommet sur le climat (COP21).

A Toulouse, la "Marche pour le climat" prévue dimanche est interdite mais Gérard Onesta, tête de liste EELV-Front de gauche aux régionales de Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon, a affirmé sur son compte twitter qu'il irait manifester.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité