Cet article date de plus de 4 ans

Montpellier : le centre d'accueil des demandeurs d'asile toujours fermé faute d'eau chaude

Le CADA de Montpellier n'est toujours pas ouvert parce que le bâtiment n'a pas d'eau chaude ! Voilà plusieurs jours que la chaudière est en panne. Des dizaines de réfugiés, des familles sont en attente de logement et d'accueil pour faciliter leurs démarches.
les locaux du CADA de Montpellier
les locaux du CADA de Montpellier © France 3 LR
Le CADA, le centre d'accueil des demandeurs d'asile de Montpellier n'a toujours pas d'eau chaude. Inauguré lundi dernier, le bâtiment ne peut toujours pas accueillir les premiers réfugiés suite à une panne de chaudière. Pourtant l'ancien internat proche du lycée Mermoz avait déjà hébergé des étudiants étrangers du CROUS et des migrants expulsés de la rue Du Guesclin. Rénové depuis le mois d'avril, il était prêt ou presque.

"Ce n'est pas un détail sans importance explique Daniel Constantin le président de l'association GAMMES, il n'est pas question d'ouvrir sans eau chaude." La DDCS comprenez la direction départementale de la cohésion sociale a inspecté les lieux et a interdit l'ouverture des locaux.

L'inauguration du CADA de Montpellier le 19 septembre 2016 en présence du préfet de l'hérault et du maire de Montpellier
L'inauguration du CADA de Montpellier le 19 septembre 2016 en présence du préfet de l'hérault et du maire de Montpellier © France 3 LR

On cherche la panne de chaudière


L'entreprise de Toulouse chargée de la maintenance de la chaudière n'a pas trouvé pourquoi l'appareil se met en sécurité. Faut-il changer l'installation? La réponse à cette question devient urgente. 90 places sont disponibles pour permettre aux migrants qui demandent l'asile en France de commencer leurs démarches administratives.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
réfugiés société migrants immigration