Mort de Rémi Fraisse : 300 personnes manifestent à Montpellier

Près de 300 personnes ont encore honoré la mémoire du jeune étudiant tué par une grenade offensive dans le Tarn. Parti de la place de la Comédie à Montpellier, le cortège s'est rendu à la préfecture pour dénoncer la violence policière exercée par l'Etat.  

Les hommages à Rémi Fraisse se sont déroulés dans de nombreuses villes de France, dont Montpellier, ce samedi
Les hommages à Rémi Fraisse se sont déroulés dans de nombreuses villes de France, dont Montpellier, ce samedi © FP PHOTO / REMY GABALDA
Ce nouveau rassemblement s'est déroulé dans le calme. Rémi Fraisse, 21 ans, tué dans la nuit de samedi à dimanche 26 octobre, au barrage de Sivens dans le Tarn, était un étudiant en botanique. 
L'enquête sur les conditions de son décès a montré que le jeune toulousain a bien été tué par une grenade offensive des forces de l'ordre, lors d'une manifestation des opposants à la construction du barrage de Sivens.

"La violence policière exercée par l'État et l'absence totale de dialogue au profit d'un passage en force à tout prix ont été la seule réponse apportée aux milliers de personnes mobilisées sur le site contre ce projet inutile. Nous dénonçons la mort de notre camarade, premier mort en manifestant depuis 1986, et le choix fait par ce gouvernement de réprimer et de criminaliser ceux qui contestent sa politique" a dénoncé un représentant du NPA.



Selon la page communautaire "Ni pardon ni oubli pour Rémi Fraisse" sur Facebook, une autre manifestation est prèvue dimanche à Alès dans le Gard à 17h au Parc des Colombiers.

durée de la vidéo: 01 min 27
300 manifestants à Montpellier contre les violences policières

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
barrage de sivens manifestation