Cet article date de plus de 4 ans

Opération de sécurité en mer au large du Cap d'Agde

Pendant les vacances, on oublie tout, même les règles de sécurité, notamment en mer. Au large du Cap d'Agde, les forces de l'ordre ont mené une vaste opération de sécurité, histoire de rappeller à tout le monde, nageurs, plaisanciers, pilotes de scooters des mers, plongeurs, quelques consignes.
illustration
illustration © F3 LR

Au large du Cap d'Adge, les plaisanciers ont été contrôlés tout au long de la journée, lors d'une traditionnelle opération de sécurité en mer. Elle était menée conjointement par les Affaires maritimes, la gendarmerie de l'Hérault et les Douanes.

durée de la vidéo: 01 min 40
Agde (34) : opération de sécurité en mer ©F3 LR

Petit briefing entre les différentes forces de sécurité, avant d'embarquer sur la vedette des Affaires maritimes. Direction, les bateaux de plaisance pour des contrôles de sécurité en mer. Malgré l'Etat d'urgence, ces missions perdurent.

Le 196, numéro d'appel d'urgence pour les secours en mer


Après quelques minutes de navigation, l'équipage aperçoit une embarcation vide. Cette situation est toujours un sujet d'inquiétude, alors la mission change d'orientation. Une alerte est lancée.
Renseignements pris, il s'agit d'un plaisancier qui a perdu son annexe, il l'a d'ailleurs signalé au Cross Med. Plus de peur que de mal, l'alerte "homme à la mer" est levée, les contrôles proprement dit peuvent reprendre.

Ce matin-là, tous les plaisanciers étaient en règle, gilets de sauvetage en nombre suffisant et papiers conformes. RAS.

Depuis cette année, un numéro de téléphone pour signaler un secours en mer a été mis en place, il s'agit du 196, mais depuis un bateau, le canal 16 de la VHF reste le moyen le plus sûr.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société mer loisirs méditerranée police douanes