• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Paris suspects : les prévenus coupables d'escroquerie sont condamnés à des amendes

Nikola Karabatic à la sortie de l'audience / © France 3 LR
Nikola Karabatic à la sortie de l'audience / © France 3 LR

Nikola Karabatic a été reconnu coupable d'escroquerie et condamné à 10.000 euros d'amende par le tribunal de Montpellier où il était jugé pour escroquerie, dans l'affaire des paris suspects liés au match présumé truqué de mai 2012 entre Cesson et Montpellier.

Par Fabrice Dubault


Nikola Karabatic a été reconnu coupable d'escroquerie et condamné à 10.000 euros d'amende

Trois mois de prison avec sursis et une amende de 30.000 euros avaient été requis contre Nikola Karabatic.
L'ex handballeur de Barcelone et futur joueur du PSG va faire appel du jugement, tout comme son frère Luka.

Aucune peine de prison n'a été prononcée contre les 16 mis en examen, dont 8 joueurs, même avec sursis.

Dans son jugement, le tribunal a accepté la constitution de partie civile de la FDJ qui a obtenu le remboursement des gains récupérés par les parieurs, soit un peu moins de 200.000 euros.
En revanche, le club du MAHB a été débouté de sa demande d'indemnisation à hauteur de 1,2 millions d'euros pour préjudice.

Montpellier : les 16 prévenus de l'affaire des paris suspects sont condamnés pour escroquerie
Reportage F3 LR : E.Jubineau et F.Detranchant

Les réquisitions après 2 semaines de procès à Montpellier

Le procureur Desjardins n'a épargné personne, de 7.500 à 80.000 euros d'amende, assorties de trois à six mois de prison avec sursis contre les 16 poursuivis dont 8 joueurs de handball.
Le magistrat a demandé au tribunal de prononcer trois mois avec sursis et 30.000 euros d'amende contre Nikola Karabatic, selon lui, «un enfant gâté du sport français".

«Le caractère aberrant des 103.000 euros misés en même temps, atteste de la tricherie... leur délit n'est pas d'avoir truqué la première période d'un match mais d'avoir géré leur retard au score", a estimé le magistrat.
On ne parle donc plus de match truqué.

3 ans d'enquête et 15 jours de procès, n'ont rien prouvé, mais la différence entre un mauvais match et un match truqué n'est pas évidente à établir.
C'est donc sur la seule accusation d'escroquerie contre la Française des jeux que s'est prononcé le tribunal de grande instance de Montpelllier.

Il y aura forcément appel. et l'appel étant suspensif, ce premier jugement est sans conséquences immédiates pour les accusés.
A noter enfin, que les frères Karabatic étant en vacances, ils n'étaient pas présents.

Montpellier : les réquisitions dans l'affaire des paris suspects du MAHB
Récit F3 LR : E.Jubineau


Tous nos articles et reportages sur cette affaire du MAHB et des paris suspetcs.

A lire aussi

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus