Pokemon Go : l'application tout juste disponible, déjà un phénomène à Montpellier

© maxpp
© maxpp

C'est l'évènement depuis le début du mois. L'application pour smartphone reprend le dessin animé, et le jeu de cartes célèbre dans les cours d'école, mais se connecte cette fois-ci au monde réel. En réalité augmentée, Pokemon Go fait apparaître les créatures partout, même à Montpellier. 

Par Cathy Dogon

Le jeu est disponible depuis ce matin mais le phénomène date déjà de quelques jours. Tiré du célèbre dessin animé, Pokemon Go est une application sur mobile qui permet de "capturer" les petites bêtes japonaises en réalité augmentée. La jeune génération se l'était procurée de manière détournée pour en faire son activité principale des vacances.  

On se balade le smartphone à la main, en visionnant sur l'écran l'environnement qui nous entoure, et les Pokemons apparaissent, comme s'ils étaient devant nous. Avec un système de géolocalisation et l'appareil photo, les trésors virtuels sont placés aléatoirement sur le territoire. Tous les joueurs se ruent alors là où un Pokemon se loge pour en faire sien. Il faut ensuite le faire évoluer, en combattant avec d'autres chasseurs. 

L'office du tourisme de Montpellier devient un "pokestop"


Le jeu n'intéresse pas que les garçons qui jouaient aux cartes dans la cour d'école. Sur les différents groupes, on dénombre 65 filles, pour 100 garçons. Et les âges varient entre 15 ans et 25 ans. 

Le phénomène aussi présent à Montpellier 

1 400 personnes ont rejoint le groupe Pokemon Go Montpellier sur Facebook. Les joueurs s'échangent leur score, les "spots", et quelques astuces. Ils s'y réunissent aussi en équipe : la jaune (Team Instinct), la rouge (Team Valor) ou la bleue (Team Mystic). Le but est pour chaque équipe d'étendre son territoire. 
L’office du tourisme de Montpellier est devenue un Pokestop à son insu. Elle est donc le repère des joueurs quand il s’agit de faire le plein d’objets utiles attraper des Pokémons.


A Montpellier, il semblerait que l'endroit de prédilection serait l'esplanade du Corum où l'on a déjà observé des rassemblements de chasseurs. Dans la liste des bons "spots", elle est suivie de près par le quartier d'Antigone et le jardin des plantes. Les Pokemons y prolifèreraient particulièrement mais toute la ville en regorge. 

Un jeu vidéo grandeur nature

Si le principe peut en rendre perplexe plus d'un, il a au moins l'intérêt de faire sortir les joueurs, et de les faire se rencontrer. 

J'ai un problème, mon oeuf ne veut pas éclore. J'ai fait 5km mais ça affiche 0 km parcouru"

Réponse à ce statut Facebook, sur un des groupes Pokemon Go à Montpellier : "Sûrement un bug je l'ai fait à vélo sans problèmes".

Avec l'ampleur qu'a pris ce phénomène, la gendarmerie nationale a rappelé les joueurs à l'ordre. 



Une grande chasse était prévue demain à Montpellier, mais elle a été repoussée en raison d'une météo capricieuse. Elle aura lieu le 6 août sur la Place du nombre d'or, et intéresse déjà plus de 1 200 personnes. Les joueurs seront répartis en équipe de 30, en fonction de leur couleur, et arpenteront la ville ensemble.

Attention. Invasion. 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus