• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les pompiers de l'Hérault bloquent une caserne de Montpellier

Montpellier - les pompiers de l'Hérault bloquent les locaux administratifs de la caserne Marc Dormoy - 1er avril 2014. / © F3 LR E.Jubineau
Montpellier - les pompiers de l'Hérault bloquent les locaux administratifs de la caserne Marc Dormoy - 1er avril 2014. / © F3 LR E.Jubineau

Depuis une semaine, des pompiers ont cadenassé les locaux administratifs de la caserne du Millénaire à Montpellier. Les 40 employés du site ne peuvent plus travailler mais les interventions sont toujours assurées. Une cinquantaine de gendarmes mobiles ont mis fin à l'action en coupant une chaîne.

Par Fabrice Dubault


L'action de protestation a débuté il y a 3 semaines, par un blocage partiel des bureaux. Puis il y a une semaine, les pompiers ont décidé le blocus total.

Le bras de fer entre les pompiers de l'Hérault, leur direction et le conseil général de l'Hérault remonte à plus de 4 mois. Ils réclament l'application des 35 heures, des revalorisations salariales, une refonte de leur grille des salaires et une harmonisation des plannings de travail.

Montpellier : 50 gendarmes mobiles pour couper la chaîne qui bloquait l'entrée du personnel
Reportage F3 LR : E.Jubineau et C.Métairon

C'est la chronique ordinaire d'un conflit social enlisé, qui n'arrive pas à s'arrêter.

D'un côté des pompiers, nous sommes à la caserne de Montaubeyrou, à l'Est de Montpellier. Depuis le début de leur grève, le 5 décembre dernier, ils répondent à tous les appels. Ils n'ont jamais failli à leur mission. Mais depuis 9 jours, ils bloquent l'entrée du personnel administratif pour faire pression et ouvrir des négociations. Pour cela, ils ont cadenassé un portail.

Face à eux, une cinquantaine de gendarmes mobiles et quelques policiers. Rien de moins, ils sont intervenues en début d'après midi.

Notre sécurité n'a jamais été vraiment menacée. Mais on ne sait jamais, il s'agissait quand même de couper une chaîne. Après 45 secondes d'intervention, l'affaire était règlée, la chaîne en levée et le portail libéré.
Mission accomplie, les forces de l'ordre ont regagné leur caserne. Il n'y a eu aucun blessé.

De nouvelles négociations devraient quand même avoir lieu, ce mercredi, à l'antenne du conseil général de l'Hérault  à Béziers, probablement sous la protection de la police.

Montpellier - une dizaine de véhicules de la gendarmerie a pris place autour de la caserne des pompiers - 1er avril 2014. / © F3 LR E.Jubineau
Montpellier - une dizaine de véhicules de la gendarmerie a pris place autour de la caserne des pompiers - 1er avril 2014. / © F3 LR E.Jubineau

L'Hérault compte 3.100 pompiers volontaires, non concernés par la grève, et 720 pompiers professionnels.

Montpellier : les pompiers bloquent la caserne Domoy du Millénaire
Images F3 LR

 

A lire aussi

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus