Une prérentrée à l'université de Montpellier pour limiter l'échec en première année

Seuls 30 % des étudiants passent en deuxième année à l'université de Montpellier en général. Pour augmenter les chances des 1.500 nouveaux étudiants, une pré-rentrée a été organisée cette semaine à la fac de sciences. Au programme : découverte des lieux, des professeurs et des anciens.


Comment limiter le nombre d'abandons après la première année de fac ? Peut-être en accompagnant les nouveaux étudiants avant même la rentrée scolaire. C'est en tout cas la solution que l'Université de Montpellier expérimente avec le dispositif "Prépa Fac".

Ils sont 1.500 chaque année à intégrer la fac de sciences. La transition entre lycée et université n'est pas toujours simple, face à ces 32 hectares de couloirs et d'amphithéâtres.

Étudiants de licence ou de master et enseignants sont mobilisés pour cet accompagnement. Côté étudiants, les conseils et les annales s'échangent facilement. Côté enseignants, on donne des clés pour bien appréhender les nouvelles formes d'enseignement.

Reportage de Caroline Agullo et Guy Spica.
Agullo C./Spica G.

Ces journées de préparation sont déterminantes car la première année reste la plus compliquée : seulement 30% des étudiants passeront le cap.