Procès des paris suspects à Montpellier : Bojinovic n'est pas l'incarnation de l'escroquerie

Me Luc Abratkiewicz a défendu Mladen Bojinovic devant le tribunal de Montpellier, expliquant que le champion de handball n'est pas l'incarnation de l'escroquerie. Le défenseur de Mickaël Robin Me Gallix a mis en cause la Française des jeux "qui n'est pas une association caritative."

Le défenseur de Mladen Bojinovic a lancé une charge sévère contre le procureur Desjardins et son prédécesseur Brice Robin aujourd'hui en poste à Marseille.

"Cette escroquerie n'existe que dans le fantasme d'un procureur qui depuis est parti."


Me Luc Abratkiewicz, avocat de Mladen Bojinovic estime que "ce procès a un goût d'inachevé."
"Si vous reprenez chacun des éléments, aucun n’est répréhensible en soi. Ils ne sont pas constitutifs d’une manœuvre frauduleuse."
"Vous n’avez pas le droit d’avoir de conviction, vous devez avoir des certitudes." a affirmé l'avocat de Bojinovic considéré par l'accusation comme le pivot de la tricherie. 
Bojinovic contre lequel le ministère public a requis l'une des plus lourdes peines 60 000 euros d'amende et six mois de prison avec sursis et pour lequel Me Abratkiewicz demande la relaxe.
Il dément l'implication de son client dans une tricherie collective.

La réaction de Me Abratkiewicz

Réaction de l'avocat de Bojivovic Luc Abratkiewicz

La FDJ n'est pas une association caritative

Quelques heures auparavant le défenseur du gardien de but Mickaël Robin, Me Gallix jugeait "le procès est disproportionné par rapport aux faits reprochés."
L'avocat ne comprend pas la présence de la Française des jeux, partie civile, à ce procès et rappelle que les sommes pariées sont une "goutte d'eau" pour elle.

"La FDJ n'est pas une association caritative.", lance-t-il.

Canayer c'est la parole de Dieu

Me Luc Abratkiewicz a reproché au procureur Desjardins d'avoir manifié la parole du coach Canayer : "Vous avez momifié Canayer. M. Canayer a parlé. C’est l’expert des experts. C’est la parole de Dieu."
Selon lui : "l'opinion publique les relaxerait tous." 

Le procès a repris cet après-midi avec la plaidoirie de l'avocat d'Enzo Di Guardo. Restent les défenses de Prost, des frères Karabatic, Pillet, Priez.

A suivre en direct avec Zakaria Soullami




L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité