• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Reconstitution sous haute tension du meurtre de Salah, poignardé en 2013, devant “Le Milk” à Montpellier

Montpellier - reconstitution du meurtre de Salah, poignardé sur le parking de la discothèque "Le Milk", le 5 mai 2013 - 21 juillet 2014. / © F3 LR
Montpellier - reconstitution du meurtre de Salah, poignardé sur le parking de la discothèque "Le Milk", le 5 mai 2013 - 21 juillet 2014. / © F3 LR

La discothèque de Montpellier "le Milk", théâtre d'une reconstitution judiciaire lundi soir. Salah, 23 ans a été tué d'un coup de couteau lors d'une rixe sur le parking de l'établissement. C'était le 5 mai 2013. Le suspect principal du meurtre, âgé de 17 ans et demi, aujourd'hui, était présent.

Par Fabrice Dubault


22 heures, la police a déployé un effectif imposant. Policiers en armes, patrouilles cagoulées sur le parking de la discothèque, devant l'établissement de nuit et sur l'autoroute A.9 surplombant le site. Gilet pare-balles pour la juge d'instruction et sa greffière.

Près de trente membres de la communauté gitane sont présents mais tenu à distance. Ils observent en silence. La mère de Salah ne le supporte pas. Cette femme courageuse mais inquiète quittera les lieux sans incident.

Montpellier : reconstitution du meurtre de Salah le 5 mai 2013
Reportage F3 LR : E.Jubineau et S.Taponier

Sur le parking, la reconstitution commence, tous les acteurs du drame sont là. L'adolescent principalement accusé donne sa version des faits et quitte la scène rapidement.
Cette reconstitution a vu aussi un témoin clef refuser de parler. La jeune femme avait déclaré au juge d'instruction avoir vu l'adolescent, soupçonné du meurtre, porter les coups de couteau et replier son arme.

Salah poignardé le 5 mai 2013

5 mai 2013, 5h du matin, un jeune homme de 16 ans et demi est expulsé de la boite de nuit, Le Milk, où il s'est chamaillé avec un client. S'en suit une bagarre générale sur le parking. Le client et un de ses amis sont poignardés, l'un d'eux, Salah, un Marocain de 23 ans, ne survivra pas à ses blessures.

Quelques semaines plus tard, la famille de la victime, décédée au CHU de Montpellier, a reçu une facture de 23.803,00 euros, pour les 5 jours passés par le jeune Marocain en réanimation et aux soins intensifs.

Montpellier : reconstitution de l'homicide de Salah à la discothèque Le Milk
Reportage F3 LR : E.Jubineau et S.Taponier



A lire aussi

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus