La SERM de Montpellier va devoir se réformer pour survivre

Le maire de Montpellier, Philippe Saurel, a rendu publiques, ce mercredi, les conclusions d'un audit sur la gestion de la société d'équipement de la région de Montpellier. Selon cette étude, il est nécessaire pour la SERM de supprimer des postes pour continuer à exister.


Depuis 1961, la société d'équipement de la région de Montpellier (SERM) met en œuvre et accompagne la réalisation de projets urbains. Elle a notamment été à l'origine de développement et de la croissance démographique de Montpellier, désormais 8e ville de France.

Un acteur majeur du développement de Montpellier

Peu connue du grand public, la SERM est indispensable à la ville de Montpellier et à la métropole. 

Les réalisations de la SERM :

  • La société est à l'origine du quartier Antigone
  • Plus récemment : du nouvel Hôtel de Ville
  • Elle gère actuellement l'aménagement du quartier de la gare
Juste après son élection à la mairie de Montpellier, Philippe Saurel avait limogé le directeur de la SERM et ordonné un audit. Les premiers résultats montrent des problèmes de gestion et que la SERM a trop de personnels pour son activité actuelle.

L'avenir ne s'annonce pas rose pour la société. Son activité est en baisse et elle est en sureffectif. Son équilibre est en danger et elle pourrait disparaître si rien n'est fait, selon le maire de Montpellier.

Les craintes ont été confirmées puisque si nous n'avions pas agi, la SERM serait aujourd'hui dans le rouge", a assuré Philippe Saurel.


Des mesures drastiques pour redresser la situation

Pour retrouver un semblant d'équilibre, la SERM va devoir commencer par supprimer des emplois. Selon le maire de Montpellier, c'est indispensable pour que cette structure reste un outil efficace dans l'aménagement de la métropole.

Reportage à Montpellier
N. Mutel et G. Spica


Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité