Un syndicaliste FO de la TAM veut interdire les Roms de la ligne 9

L'information publiée par la Gazette de Montpellier le 2 avril dernier devrait enfin faire réagir la TAM demain. Il serait temps. Un syndicaliste FO propose rien moins qu'une navette spéciale pour Roms : selon lui ceux qui empruntent la ligne 9 représentent une "véritable infection".

Dominique Granier délégué FO à la TAM, la compagnie de transports en communs de Montpellier explique par écrit que les "Roms sur la ligne de bus 9 constituent un danger sanitaire". Et il propose que soit mise en place une navette spéciale pour desservir la zone de Grammont où est installé leur campement.
L'info a été publiée dans les colonnes de la Gazette de Montpellier dès le 2 avril.


Joint par nos confrères de francetv info Djamel Boumaaz, le directeur d'exploitation de la ligne concernée qui est aussi élu front national au conseil municipal de Montpellier, décrit le comportement de certains conducteurs de la ligne 9 "Certains n'acceptent plus de toucher les pièces de monnaie qui leur sont données par les Roms pour payer leurs titres de transport", assure-t-il. Le "problème" durerait "depuis deux ou trois ans", mais c'est la première fois que le CHSCT se penche sur la question, indique-t-il dans l'article.

Pour lui la direction " aurait promis un nettoyage spécifique plus poussé pour les bus de la ligne 9, en attendant de sous-traiter la portion de ligne desservant Grammont à une autre compagnie, voire de la supprimer totalement."

Medecin du Monde dans un communiqué condamne fermement ces propos
"Ces propos inqualifiables participent du climat de stigmatisation et d’appel à la haine à l’égard des plus pauvres et singulièrement de la communauté Rom. Les associations et citoyens qui accompagnent depuis des années ces personnes les condamnent avec la plus grande fermeté."

Mais qu'en disent la TAM et la Métropole de Montpellier ?
A suivre demain dans l'édition midi pile le reportage de la rédaction de France 3 Languedoc-Roussillon

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité