Cet article date de plus de 4 ans

15 places supplémentaires pour la faculté de médecine de Montpellier

Le numerus clausus en 2e année de fac de médecine vient d'être relevé en France. Pour l'université de Montpellier, l'augmentation est de 7%. Soit 15 places de plus, le nombre d'étudiants passera donc de 209 à 224.
Montpellier - la faculté de médecine - archives
Montpellier - la faculté de médecine - archives © F3 LR
26 facultés de médecine en France bénéficient de cette augmentation annoncée par la ministre de la Santé, dont celle de Montpellier.

L'effectif de la 2e année de médecine à Montpellier passe donc de 209 places à 214. Une hausse inédite depuis plus de 15 ans.

Selon nos confrères d'Objectif Languedoc-Roussillon La Tribune, «C'est une prise de conscience des limites du numerus clausus en matière d'aménagement de la carte sanitaire. Aujourd'hui, nous sommes confrontés à des zones d'hyper concentration, des déserts médicaux et des postes hospitaliers qui restent vacants. L'augmentation de ce quota est à poursuivre» déclare Michel Mondain, le doyen de la faculté de Montpellier.

À l'échelle nationale, 8.124 places seront ainsi ouvertes pour la rentrée 2017, soit 478 places de plus que pour l'année universitaire 2016-2017. Cela représente une hausse de 6% du nombre total d'étudiants admis à l'issue du concours de fin de première année.

durée de la vidéo: 01 min 58
Montpellier : 15 places supplémentaires pour la faculté de médecine ©F3 LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
université éducation société santé