A 20 kilomètres de Montpellier certains villages ne captent toujours pas la 3G

A Montaud, dans l'Hérault, des zones blanches subsistent encore, certains habitants n'ont toujours pas accès à la 3G - 25 novembre 2019 / © FTV - D.Aldebert
A Montaud, dans l'Hérault, des zones blanches subsistent encore, certains habitants n'ont toujours pas accès à la 3G - 25 novembre 2019 / © FTV - D.Aldebert

Aux portes de Montpellier subsistent encore des zones blanches. C'est le cas dans la commune de Montaud. A l'heure de la 5G et malgré l'installation d'une antenne relais en janvier dernier, téléphoner ou avoir accès à internet est loin d'être simple.

Par JM avec Ophélie Perroux

Ca y est, la 5G arrive. L'Agence de régulation des communications électroniques et des postes à publier son cahier des charges pour le développement de ce nouveau  réseau. Plusieurs grandes villes devraient bénéficier de cette nouvelle technologie dès 2020. De quoi accroitre les inégalités entre les territoires. Mais dans l’Hérault, loin de la 5G, certains villages n’ont toujours pas accès à la 4G. C’est le cas de Montaud, dans l’Hérault, situé à a peine 20 kilomètres au nord de Montpellier.

C’est un village de 999 habitants, dont certains n’ont pas encore accès à la 3G. Pourtant début janvier, une nouvelle antenne relais de 25 a été installée. Elle devait sortir la commune de sa zone blanche. Clélia Filippelli, installée ici depuis 6 ans, a toujours des problèmes de réseau.


On n’a pas le bénéfice complet que l’on aurait dû avoir avec cette antenne neuve, je ne comprends pas les opérateurs qui ne nous préviennent pas. Ils ne nous disent pas, on va vous installer ça et vous aurez la 3G d’ici un an, car moi je n’ai même pas la 3G.


Pour le maire, Joël Raymond, le village serait coupé en deux. D’un côté ceux qui captent à peine la 3G et de l’autre ceux qui arrivent à capter la 4G :

L’antenne émet à 180° mais il y aurait des masques effectués par l’alignement des platanes situé dans le village qui ferait obstruction des ondes.


Phillipe, lui de son côté arrive à capter la 4G :

Comme on n’a pas encore la fibre à Montaud, internet c’est très long et très lent, donc j’ai connecté mon portable à mon ordinateur et je passe tout par la 4G et ça va bien plis vite et ‘est bien plus pratique.


Une couverture inégale, qui fait donc s'interroger le maire sur la réelle nécessité de développer la 5G.

On devrait déjà équiper correctement tout le territoire en 4G équitablement avant de se préoccuper d’avoir d’autres technologies plus performantes.


Les Montaudois devraient tous être reliés à la 4G dans quelques mois. L'opérateur qui gère l'antenne vient d'en faire la demande.


Le reportage d'Ophélie Perroux et Délphine Aldebert
 

 

Sur le même sujet

Les + Lus