Académie de Montpellier : l’Hérault, seul département français à embaucher des enseignants en 2019

Béatrice Gille, la Rectrice de l’Académie de Montpellier, a présenté les moyens d’enseignements alloués pour la rentrée 2019. Ils permettront, selon elle, de "maintenir un taux d'encadrement équivalent à celui de 2018", avec 900 enfants en moins dans le 1er degré. Le point en chiffres.
L'histoire des arts racontée en atelier par un écrivain aux collégiens de Joffre, à Montpellier
L'histoire des arts racontée en atelier par un écrivain aux collégiens de Joffre, à Montpellier © F3

Ce sont les dernières annonces du rectorat : la progression des moyens d'enseignement permettra, selon Béatrice Gille, la Rectrice de l'Académie de Montpellier, de maintenir un taux d'encadrement équivalent à celui de 2018. Alors à quoi va ressembler la rentrée 2019 dans l'Hérault ?
 

Une hausse de 500 élèves dans l'Hérault dès 2019


Alors que dans d'autres départements, le nombre d'élèves s'annonce en baisse, les Pyrénées-Orientales perdront 252 élèves dès septembre et le Gard enregistrera une baisse de 603 élèves, l'Hérault va connaître une hausse importante de près de 500 élèves.
Dans le même temps, au plan académique, au total, l'enseignement du 1er degré perdra près de 900 enfants.
 
durée de la vidéo: 01 min 18
Académie de Montpellier : l’Hérault, seul département français à embaucher des enseignants en 2019 ©F3 LR
 

L'Hérault, seul département à embaucher des enseignants en 2019


Pour faire face à la hausse du nombre d'élèves, une solution : embaucher des enseignants. 49 postes seront créés à la rentrée prochaine. Ils permettront de participer au dédoublement des classes en éducation prioritaire.
 
Chiffres rentrée du 1er degré 2019
Chiffres rentrée du 1er degré 2019 © F3 LR
 

Collège et lycée : des situations très différentes


A la rentrée 2019, ils seront 2.000 collégiens en plus ! Face à ces arrivées, le rectorat a annoncé la création de 67 emplois supplémentaires.
Pendant qu'au lycée, l'Académie prévoit des suppressions d'emplois : une soixantaine au total. La raison ? Une baisse des effectifs d'un peu moins de 200 lycéens.
Seule exception : les lycées professionnels où les emplois seront en légère augmentation.

Pour l'UNSA, le syndicat des enseignants, ces dotations sont insuffisantes pour faire face à l'augmentation démographique.
 
Chiffres rentrée des collèges 2019
Chiffres rentrée des collèges 2019 © F3 LR
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société social économie emploi démographie rentrée scolaire carte scolaire