Accident d'avion à Montpellier : manœuvre réussie pour l'opération de levage sur la piste de l'aéroport

Publié le Mis à jour le
Écrit par Josette Sanna .

Au bout de la piste de l'aéroport de Montpellier, l'opération de levage a réussi dimanche 25 septembre 2022 en début de soirée. Des travaux de terrassement avaient débuté dans la matinée. De longs préparatifs nécessaires pour pouvoir installer les grues, capables de tracter l’avion de fret qui a fini sa route dans l'étang de Mauguio.

Dimanche 25 septembre 2022 en début de soirée, la manœuvre s'est bien passée et l'avion immobilisé en bout de piste a pu être sorti de l'eau. Il aura fallu plus de 5 heures pour mener à bien cette opération complexe débutée dès le matin. Des grues d'une capacité de levage de 300 tonnes ont en effet été acheminées sur la piste de l'aéroport de Montpellier Méditerranée. Le trafic aérien est paralysé depuis l'accident qui s'est produit samedi peu avant 3 h du matin.

Un avion de fret s'est abîmé dans un étang en bout de piste à l'atterrissage. Les trois membres d'équipage sont indemnes.

Terrain meuble

Des engins de terrassement ont travaillé toute la matinée pour préparer le terrain et permettre l'installation de grues pour déplacer l'avion de 90 tonnes. Le terrassement s'imposait car le sol est meuble sur cette piste d'atterrissage bordée par une étendue d'eau. Les traces du Boeing filmées sur place par Jean-Michel Escafre de France 3 Occitanie sont impressionnantes.

"On a à la fois un transporteur qui souhaite que l'on prenne soin de son avion et nous qui voulons redémarrer le plus vite possible", souligne Emmanuel Brehmer, président du directoire de l'aéroport.

Réouverture espérée ce lundi 26 septembre

Les opérations de sécurisation étaient délicates. A la mi-journée, Emmanuel Brehmer se disait confiant et optimiste : "les travaux de treuillage pourront peut-être débuter à 14 heures". Mais tous les préparatifs ont pris du temps et ce n'est qu'en fin d'après-midi que les sangles ont pu être posées autour du fuselage pour débuter le levage.

DE l'autre côté de l'étang de l'Or, la scène est observée par de nombreux photographes amateurs ou professionnels qui partagent leurs clichés sur les réseaux sociaux.

Au final, il faudra plus de 5 heures pour extraire le Boeing 737, le faire pivoter et commencer à l'évacuer de la piste. Mais le remorquage a dû être interrompu dans la nuit. Une fois l'appareil accidenté mis en sécurité, les investigations devront se poursuivre pour vérifier l’état du fuselage et des roues, pour savoir si le train d'atterrissage est sérieusement endommagé. Des responsables de la compagnie West Atlantic sont arrivés de Suède pour participer à cette expertise technique..

Les responsables de l'aéroport envisageaient une reprise du trafic ce lundi 26 septembre après le contrôle de la piste. Elle a pu intervenir dans l'après-midi. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité