"Architectures Vives ", de l'architecture et de l'art dans les cours d'hôtels particuliers de Montpellier

Le Festival des Architectures Vives est un rendez-vous architectural et artistique qui se tient du 13 au 18 juin 2023 à Montpellier. C'est l'occasion de redécouvrir les sites les plus emblématiques de la ville, plus ou moins connus mais avec un certain charme, le tout agrémenté de réalisations architecturales uniques.

Pendant le festival Architectures Vives à Montpellier, de jeunes architectes exposent des installations dans des cours d'hôtels particuliers. L'occasion pour eux de gagner en visibilité mais aussi d'expérimenter de nouvelles techniques et d'imaginer le futur dans leur métier.

Dans cette cour du centre-ville, voici les " Fleurs de maladie ", une installation poétique au cœur de Montpellier, crée par un collectif d'architectes allemands.

" C'est un champ de tests de coronavirus qui représente la société. On peut imaginer tous ces gens qui sont en contact entre eux et qui bougent " explique Anne-Fleur Ising, architecte et scénographe. 

Pour cette édition du festival Architectures Vives, 12 installations ornent les cours d'hôtels particuliers. Ce festival international est ouvert aux jeunes architectes. L'idée est de les inciter à imaginer le futur à travers leur métier.

"L'architecture doit être pensée autrement depuis cette pandémie, en terme d'espace, de design, " confie Gianna Neumann, architecte. 

Recyclage

Ces installations leur permettent aussi d'expérimenter de nouvelles matières, de nouvelles techniques.

" Ça nous permet de tester de nouvelles choses et de mettre en pratique pour des projets plus réels. Où là , on va s'intéresser à un maître d’ouvrage, un particulier par exemple, et comme on a travaillé avec du bois brûlé, on sait le faire et cela nous met en confiance, " témoigne Corentin Dival, architecte. 

" Cela les faits évoluer dans leurs pratiques, ça leur permet d’acquérir des compétences différentes et cela leur permet aussi de se croiser . Il y a des architectes du monde entier et souvent de tisser des liens ensemble ça permet de tisser un réseau qui leur servira par la suite," conclut Elodie Nourriga, organisatrice Architectures Vives.

Une sensibilisation au recyclage aussi pour ces jeunes professionnels. Les matériaux des installations seront ensuite collectés et revendus.