Avis de tempête sur la culture : fin du prêt gratuit de matériel pour les artistes et associations par le Conseil Départemental de l'Hérault

Le Conseil Départemental de l'Hérault a décidé de fermer le service Hérault Matériel Scénique (HMS) à compter du 1er octobre 2024. Les artistes, associations et collectivités ne pourront plus emprunter les micros, projecteurs ou enceintes gratuitement pour leurs prestations. Une pétition est en ligne pour essayer de contrecarrer ce coup de frein à la culture.

Depuis 16 ans, le Département prête du matériel gratuitement aux acteurs culturels amateurs ou professionnels de l'Hérault. Micros, enceintes, projecteurs, câbles, tout le nécessaire à la réalisation d’un spectacle, d'un concert ou d'une performance.

L'annonce, le 2 avril dernier, de l'arrêt du prêt de matériel a fait l'effet d'un coup de tonnerre dans le milieu artistique. Le Conseil départemental de l'Hérault a publié un message sur son site internet pour informer les bénéficiaires de l'arrêt du dispositif au 1er octobre. 

Depuis, plusieurs associations et compagnies artistiques ont mis en ligne une pétition dans laquelle ils expriment leurs inquiétudes.

La conjoncture économique étant déjà catastrophique dans nos métiers, nous sommes très inquiet.e.s quant aux conséquences majeures de cette décision sur la vie culturelle locale.

Pétition "Sauvons HMS"

Des artistes en danger  

C'est un véritable choc pour les acteurs du métier.

"Sans ce service, on ne pourrait pas faire nos évènements. Nous avons des artistes internationaux qui viennent, c'est prévu assez tôt, on travaille 8 mois en avance. On ne peut pas au 1er avril apprendre qu'au 1er octobre il n'y aura plus rien. Tout est déjà signé !" s'insurge Muriel Pallacio, organisatrice d'évènements.

Pour le Festival Chap qui se déroule à Viols-le-Fort jusqu'au 20 avril, ce n’est pas moins de 50 000 euros d'un manque à gagner, ce qui met l'organisation en péril, comme indiqué sur les réseaux sociaux.

Contacté, le département invoque un problème de concurrence déloyale dans la pratique des prêts gratuits. Inaudible pour cette association culturelle.

"Nous n'avons aucun matériel technique, notre association ne peut pas se permettre d'investir, donc c'est vraiment un soutien en nature qui est indispensable. Nous n'aurions jamais pu initier la Grande Parade Métèque, ni la développer sans ce soutien, et on ne pourra pas continuer l'an prochain sans cette aide" constate Fanny Enjalbert,fondatrice de l'association "Ademass."

HMS met à disposition du matériel technique et scénique pour plus de 400 structures, associations et collectivités territoriales, pour organiser leurs évènements culturels, ce qui représente plus de 400 000 spectateurs.