Baillargues : bientôt la fin du passage à niveau le plus dangereux de France

© France 3 Occitanie
© France 3 Occitanie

Ce mercredi 15 novembre commencent officiellement à Baillargues dans l'Hérault les travaux pour supprimer le passage à niveau n°33, connu pour être particulièrement dangereux.

Par Richard Duclos

Le chantier qui a été lancé officiellement aujourd’hui était attendu depuis longtemps. Ce mercredi 15 novembre commencent les travaux de suppression du passage à niveau n°33, à Baillargues dans l’Hérault.

Ce passage à niveau est connu pour être le plus dangereux de France : depuis des années, de nombreux accidents y sont recensés. En janvier 2012 par exemple, deux adolescents sont morts alors qu’ils traversaient en scooter. En 2013, une autre personne est décédée après la collision de sa voiture avec un train.  Et en février dernier, la série noire a bien failli s’allonger encore, quand la voiture d’une septuagénaire a été projetée sur un Ouigo par un TER qui arrivait en face.



Dans son discours ce mercredi matin pour le début des travaux, le maire de Baillargues Jean-Luc Meissonnier a tenu à rendre hommage à toutes ces victimes.


Le reportage de Pauline Pidoux et Benoit de Tugny :
Hérault : à Baillargues, bientôt la fin du passage à niveau le plus dangereux de France
Jean-Luc Meissonnier, maire de Baillargues ; Pascal Damour, directeur des opérations - SNCF Réseau ; Carole Delga, présidente de la région Occitanie - France 3 Occitanie - Reportage : Pauline Pidoux et Benoît de Tugny


Utilité publique


La suppression de ce passage à niveau meurtrier était évoquée depuis 10 ans. D’autant qu’à chaque accident, le trafic ferroviaire est totalement coupé pendant des heures entre Montpellier et Nîmes, Montpellier et Paris, Marseille et Toulouse, et Paris et l’Espagne. Rien que ça.



En 2014, le projet d’aménagement a été soumis à concertation. En mai 2017, il a obtenu une déclaration d’utilité publique.

A la place du passage à niveaux donc, se trouveront après un an de travaux un pont-rail, et une nouvelle route, de 700 m de long et 9 de large, passant sous la voie ferrée. Cette route, à l'ouest de l'actuel passage à niveau, pourra être empruntée par les voitures, les bus et les poids-lourds, mais aussi les piétons et les cyclistes via un trottoir surélevé.

Suppression du passage à niveau de Baillargues
SNCF Réseau


9,5 millions d'euros


Le projet, d’un coût de 9,5 millions d’euros, est financé par l’Etat, la SNCF Réseau, le Conseil départemental, la métropole, la région et la ville de Baillargues.

Ce contenu n'est plus disponible



Chaque jour, 5 000 voitures et 150 trains passent par cet endroit.


33 passages à niveau au traitement prioritaire en Occitanie

En Occitanie, on décompte 1618 passages à niveau. Un programme de sécurisation national identifie les passages à niveau dont la suppression ou l'équipement est prioritaire, à savoir ceux ayant connu plusieurs incidents par an, ou ayant des trafics routiers et ferroviaires élevés. Ils sont 33 en Occitanie.

Sur le même sujet

A Toulouse, votre sapin de noël livré à vélo

Près de chez vous

Les + Lus