Blocage du marché Gare à Montpellier : les commerçants en colère contre les manifestants

L'action de blocage du MIN- Marché Gare de Montpellier des manifestants menée dans le cadre de la lutte contre la réforme des retraites n'a pas été du tout du goût des commerçants. Le courant a été coupé et la tension est montée. La police a dû intervenir. 

L'action de blocage du MIN- Marché Gare de Montpellier des manifestants menée dans le cadre de la lutte contre la réforme des retraites n'a pas été du tout du goût des commerçants. Le courant a été coupé et la tension est montée.
L'action de blocage du MIN- Marché Gare de Montpellier des manifestants menée dans le cadre de la lutte contre la réforme des retraites n'a pas été du tout du goût des commerçants. Le courant a été coupé et la tension est montée.
Le blocage a débuté vers 7h15, les manifestants déposant des palettes et des pneus devant l'entrée du Marché d'intérêt national par une cinquantaine de syndicalistes (CGT, UNSA, SUD) , dans la zone d'activité de Tournezy, à Montpellier. Le courant a été coupé dans toute la zone provoquant la colère des manifestants. 

Les clients rebroussent chemin et vont chez nos concurrents


"Nous n'avons plus de courant dans le magasin. Les clients rebroussent chemin et vont chez nos concurrents. J'ai une trentaine de salariés. Sans électricité, on ne peut rien faire. Si le courant ne revient au bout de 4-5 heures, ça va devenir compliqué pour les marchandises dans les frigos. Les clients prennent des habitudes ailleurs et ne veulent plus revenir parce que cela devient récurrent. C'est la 4ème fois en six mois," déplore Philippe Dupont, gérant de Promo Cash.

La 4ème fois en six mois


Le ton est monté entre manifestants et commerçants."Pendant deux heures, aucune discussion n'a été possible avec eux. je reconnais qu'à un moment, on perd son sang froid," s'insurge Guillaume Boissy, traiteur. "Le mois de janvier est très important pour notre activité. Ce matin, nous nous sommes retrouvés bloqués. Nous avons une clientèle exigente. On ne peut pas se permettre de dire à nos clients que le coktail prévu à midi ne se fera pas. On n'est pas les seuls sur le marché. Ce genre de choses, nous ne pouvons pas nous le permettre."

Pendant deux heures, aucune discussion n'a été possible avec eux. je reconnais qu'à un moment, on perd son sang froid


Finalement, le courant a été rétabli peu après 11 heures. Mais ici, on redoute une escalade entre manifestants et salariés du Marché Gare en cas de nouveau blocage. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social