"C'est de pire en pire", la flambée des prix du carburant provoque la colère des usagers de la route

Publié le Mis à jour le
Écrit par Armelle Goyon

Entre fatalisme et résignation, les usagers de la route subissent le prix des carburants à la pompe. Automobilistes et transporteurs routiers ont du mal à faire face à la facture.

Jusqu'où cela va-t-il aller ? La flambée du prix des carburants continuelle depuis plusieurs mois commence sérieusement à peser sur le pouvoir d'achat des usagers de la route. Leur facture est de plus en plus salée.

"J'ai dépensé 30 euros et il n'y a même pas 20 litres et c'est de pire en pire", déplore ce jeune conducteur devant la pompe à essence.

"Dans mon métier, je roule beaucoup, plus de 1 000 kilomètres par mois, cela fait un sacré budget quand même ! " confirme ce trentenaire. 

Avec le gasoil à 1,68 euro en moyenne et le sans-plomb à 1,88 euro, l'augmentation sur un an est respectivement de 26 et 21%.

Alors plutôt fatalistes et impuissants devant cette réalité, les usagers s'adaptent.

"Malheureusement, on n' a plus la possibilité de faire le plein, comme c'est trop cher, on se contente de mettre 10 ou 20 euros pas plus", détaille cette automobiliste. 

"Les prix montent, montent et à force on s'habitue un peu malheureusement. Je ne sais pas comment on pourrait faire pour freiner ça, mais c'est un réel problème", constate la conductrice de la voiture d'à côté. 

 

Une augmentation de facture de 180 000 euros 

Dans cette société montpellieraine de transport de matériel pour le BTP, la consommation mensuelle de carburant est de 60.000 litres. Un poste de dépenses obligatoires qui ne cesse d'inquiéter malgré une activité soutenue.

"Le prix sur à peine un an a augmenté de 26 centimes environ du litre. Cela nous fait une surcharge sur ce poste de gasoil de 180 000 euros par an sur 2021. On a pu un peu augmenter nos tarifs pour à peine couvrir le gasoil sur 2022. Mais si cela continue comme ça, ca va poser de très gros problèmes pour notre entreprise", affirme Honoré Brel, gérant de société de transport. 

Aujourd'hui l'inversion de la tendance ne semble pas être à l'ordre du jour. Avec une inflation en hausse, la flambée des prix est prévue pour durer.