Des centaines de cheminots manifestent contre la réforme des retraites à Montpellier

Plus d'un millier de personnes a répondu à l'appel de la CGT ce mardi matin à Montpellier. Parti de la gare, le cortège composé principalement de cheminots venus de l'Hérault et du Gard, s'est rendu à la préfecture. 
Important cortège dans les rues de Montpellier : la manifestation, organisée par la CGT cheminots ce mardi matin, est partie de la gare.
Important cortège dans les rues de Montpellier : la manifestation, organisée par la CGT cheminots ce mardi matin, est partie de la gare. © C.Montel/FTV
La CGT appelait ce mardi matin "tous les cheminots de la région" à manifester au départ de la gare de Montpellier, et elle a été largement entendue.

Un important cortège, composé de plusieurs centaines de personnes, (1000 selon la préfecture et 2000 selon les syndicats) a arpenté les rues, depuis la gare Saint Roch en direction de la préfecture.

Objectif : mettre la pression sur le gouvernement alors qu'une nouvelle journée de négociations avec les partenaires sociaux commence sur la réforme des retraites.

La mobilisation va monter crescendo !

promet Nordine Ameur, responsable régional CGT cheminots. "Que ce soit aujourd'hui, demain ou jeudi, la mobilisation reste intacte contre la réforme des retraites, car non seulement nous ne sommes pas entendus, mais trompés par le gouvernement. On focalise tout sur l'âge pivot, c'est un point important, mais ce que l'on dénonce, c'est surtout le système de retraite par points".
 

Parti de la gare, le cortège composé essentiellement de cheminots s'est transformé en un grand sit-in devant la préfecture de Montpellier.
Parti de la gare, le cortège composé essentiellement de cheminots s'est transformé en un grand sit-in devant la préfecture de Montpellier. © C.Montel/FTV

34e jour de conflit sur les retraites

A l'issue de son tour de ville, le cortège s'est arrêté devant la préfecture pour un barbecue géant.

Il n'y a pas eu de trêve de Noël pour la CGT, Sud Rail et FO qui s'inquiète pour l'avenir de la SNCF.
Après 34 jours de grève, le bras de fer continue :
 

Le trafic ferroviaire toujours perturbé

La journée de jeudi s'annonce très difficile pour les usagers de la SNCF, en Occitanie comme ailleurs en France avec le mot d'ordre national d'action.

En attendant, les jours se suivent et se ressemblent sur le rail : ce mardi, seule la moitié des TER circulaient en Occitanie. I

Idem pour mercredi, avec une légère dégradation pour les intercités et les TGV. 

Prévisions de la SNCF pour mercredi en Occitanie :
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports grève social retraites manifestation