• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

“Certaines pièces du trésor de Toutânkhamon appartiennent à sa sœur”, Marc Gabolde, égyptologue à Montpellier

Le sarcophage de Toutankhamon. exposition halle de la Vilette, Paris, mars 2019. / © F3 LR
Le sarcophage de Toutankhamon. exposition halle de la Vilette, Paris, mars 2019. / © F3 LR

L'université Paul-Valéry de Montpellier est réputée internationalement pour son département d'égyptologie. Marc Gabolde est le spécialiste français du pharaon Toutânkhamon. A l'occasion de la grande exposition organisée à Paris, il nous a livré quelques-uns des secrets de ce trésor exceptionnel.

Par Carine Alazet avec Sébastien Banus

Marc Gabolde a écrit un ouvrage référence sur le pharaon Toutânkhamon, qui a régné sur l'Egypte vers 1300 avant JC. Il est monté sur le trône à 8 ans et est mort à 18 ans, des suites d'une blessure.

Son enquête a bouleversé de nombreuses certitudes concernant le pharaon.
Avec pour commencer cet imbroglio familial : une partie du trésor de Toutankhamon ne lui était pas destiné, mais serait en fait celui de sa sœur aînée Mérytaton.
 

Merytaton a régné pendant 3 ans avant que Touthankhamon ne lui succède.

Pour des raisons politiques, son entourage décide de priver Merytaton de son tombeau.

Voilà pourquoi de nombreuses pièces du trésor de Toutankhamon sont initialement destinée à une femme.

Un trésor détourné. Et une mort moins glorieuse que celle avancée au départ.

Lorsque Lord Carter exhume la momie dans les années 20, les premières constatations ne permettent pas de déterminer les causes du décès.

Mais en 1968, des analyses plus poussées sont pratiquées. Il manque 2 côtes et le sternum à Toutankhamon.

Pendant longtemps, les chercheurs pensent qu'il a subi cette blessure dans un accident de char.
 

Plus que son règne, c'est la découverte du tombeau de Toutânkhamon en 1922 et les quelques 5 000 objets qui s'y trouvaient qui ont rendu célèbre le jeune pharaon dans le monde entier.

Et explique l'engouement mondial pour les livres ou les expositions le concernant.

Marc Gabolde était à l'inauguration de la grande exposition organisée par l'Egypte à Paris, Halle de la Vilette, autour du fameux trésor de Toutânkhamon. Et pour lui, c'est une exposition exceptionnelle.

Il n'y a jamais eu autant d'objets de la tombe de Toutânkhamon qui sont sortis en même temps et une grande partie n'était jamais sortie d'Egypte.

A Paris, Marc Gabolde a retrouvé un ancien élève de l'université Paul-Valéry et actuel ministre égyptien des antiquités. Khaled El Enany est à l'origine de cette grande exposition, qui va sillonner le monde pour relancer l'attrait touristique de l'Egypte.
 
Khaled El Enany, docteur en égyptologie diplômé de l'université Paul-Valéry de Montpellier et actuel ministre égyptien des antiquités à Paris lors de la grande exposition Toutânkhamon. - Mars 2018 / © F3 LR
Khaled El Enany, docteur en égyptologie diplômé de l'université Paul-Valéry de Montpellier et actuel ministre égyptien des antiquités à Paris lors de la grande exposition Toutânkhamon. - Mars 2018 / © F3 LR
 


Retour sur la découverte de la tombe de Toutankhamon en 1922 : 
 
Les images de la découverte de la tombe de Toutânkhamon
Archives INA sur la découverte de la tombe de Toutânkhamon par l'archéologue Howard Carter en 1922. - INA - récit David Lefort


Reportage de Sébstien Banus et Cédric Métairon :
 

Sur le même sujet

Coup de mer sur les paillotes de l'Hérault

Les + Lus