Chauffage : les habitants d'Occitanie sont-ils de bons élèves ?

Publié le
Écrit par Sixtine Boyer .

Après avoir présenté une enquête d'ampleur nationale sur les "attitudes et comportements des Français vis-à-vis du chauffage", Eni et IFOP s'intéressent aux habitudes des français, région par région, en les comparant avec celles de 2018.

À l'heure du plan de sobriété énergétique lancé par le gouvernement, Eni et IFOP présentent une enquête sur les "attitudes et comportements des Français vis-à-vis du chauffage".

Dans l'ensemble, les Occitans sont bons élèves.

La règle des 19°C

Aujourd'hui en Occitanie, la température idéale de l'habitat est de 19,9 °C, alors qu'elle s'élevait à 20,3°C en 2018. Si cette température est identique à la moyenne française, elle est légèrement supérieure aux demandes du gouvernement.

Pourtant, selon l'enquête, les Occitans se montrent dociles : 65% d'entre eux "considèrent que cette nouvelle règle est justifiée" et 68% assurent vouloir l'appliquer cet hiver.

D'autant que 95% des sondés se sentent concernés par les efforts à effectuer en termes d'économies d'énergie.

Changements d'habitudes

Alors qu'en 2018 les Occitans considéraient que le besoin de chaleur le plus important pour eux était le matin dans la salle de bain, à présent, c'est le soir, devant la télévision, en mode "cocooning" que ce besoin de chaleur est le plus grand.

Les habitants de l'Occitanie ont réalisé des travaux de rénovation énergétique pour réduire leur consommation d'énergie au cours de ces 5 dernières années.

41% d'entre eux ont amélioré l'isolation de leur logement et 35% ont revu l'installation de leur mode de chauffage.

Enfiler un pull en laine, porter un bonnet, s'habiller plus chaudement pour réduire sa consommation énergétique : c'est une solution envisagée par 57% des Occitans contre 58% des Français.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité