La prison de Carcassonne n'éteindra plus le chauffage la nuit suite aux témoignages de détenus dans la presse

Publié le
Écrit par Marion Chevalet .

Depuis plusieurs jours, la direction de la prison de Carcassonne est accusée de couper le chauffage entre 23 heures et 5 heures du matin pour faire des économies. Suite à la médiatisation de cette situation, le chauffage ne devrait plus être éteint la nuit.

Il y a trois jours, plusieurs détenus de la maison d'arrêt de Carcassonne avaient témoigné auprès de France 3 Occitanie le froid ressenti dans leur cellule la nuit. "Je suis frigorifié. J’ai l’impression qu’il fait plus froid en cellule que dans la cour de promenade", nous avait rapporté l'un d'eux.

En cause, les coupures de chauffage entre 23 heures et 5 heures toutes les nuits, dont est accusée la direction de cette maison d'arrêt de l'Aude.

Une prison historique et vétuste 

Selon les témoignages, s'ajoute à cela la vétusté de la prison, construite en 1898. Les murs sont mal isolés et plusieurs fenêtres des cellules sont abîmées voir cassées.

Le froid ressenti s'explique aussi par les conditions de détention en surpopulation. La densité carcérale est estimée supérieure à 220%, ce qui entraine de poser les matelas à même le sol et un manque de couverture pour certains détenus qui ne peuvent se couvrir la nuit.

A compter du 12 décembre, la direction de la prison de Carcassonne a pris la décision de ne plus éteindre le chauffage entre 23h et 5h, nous a rapporté Yohann Verschelle, surveillant pénitentiaire et représentant syndical de FO Justice.

Pour lui, cette décision est le fruit de la médiatisation de cette situation grâce aux détenus qui ont alerté la presse.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité