Collégienne agressée à Montpellier : "mon bras ne tremblera pas", une enquête administrative lancée par la ministre de l'Education

Nicole Belloubet a annoncé lancer une enquête administrative pour "tout savoir" sur les évènements ayant mené à la violence agression de Samara, 13 ans, aux abords du collège Arthur Rimbaud à Montpellier.

"Mon bras ne tremblera pas". Après la violente agression de Samara, élève de 13 ans au collège Arthur Rimbaud, la ministre de l'Education nationale Nicole Belloubet veut faire preuve de fermeté. Sur BFMTV, elle a annoncé lancer une enquête administrative. "Une inspection générale ira sur place pour une mission flash", a-t-elle déclaré.

L'objectif avancé par la ministre : "Tout savoir sur ce qu'il s'est passé dans les dernières heures, dans l'école et hors de l'école." Une mission qui devra durer huit jours.

Nous devons la vérité à Samara, à sa famille et à l'institution.

Nicole Belloubet, ministre de l'Education nationale

Quelques heures plus tôt, c'est Emmanuel Macron qui a réagi. Il a appelé à être "extrêmement ferme à l'égard de ces faits".

Après l'agression de Samara, sa famille avait dénoncé l'inaction de l'établissement face au harcèlement scolaire que la jeune fille subissait.

La jeune fille a subi deux traumatismes crâniens, mais est sortie du coma artificiel dans lequel elle avait été placée. Trois personnes ont été placées en garde à vue et seront jugées pour "tentative de meurtre sur mineure de 15 ans".

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité