Colleuses d'affiches percutées à Montpellier : un suspect interpellé

Le 30 août dernier, un automobiliste avait délibérément foncé sur un groupe de jeunes femmes qui collaient des affiches sur le pont de Lapeyronie. Un suspect a été interpellé et placé sous contrôle judiciaire avant son procès.

Un groupe de colleuses d'affiches a été la cible d'un automobiliste le 30 août dernier.
Un groupe de colleuses d'affiches a été la cible d'un automobiliste le 30 août dernier. © Chloé Fabre / France Télévisions.
Jeudi 24 septembre, un suspect a été interpellé dans l'affaire des colleuses d'affiches percutées à Montpellier. Selon nos confrères de France Bleu Hérault, une information confirmée de source policière, l'homme de 27 ans, qui a été arrêté à son domicile, a été déféré devant la justice vendredi mais nie les faits qui lui sont reprochés. Il a été pplacé sous contrôle judiciaire et son procès fixé le 6 novembre.

Il est accusé d'avoir volontairement foncé en voiture dans un groupe de quatre militantes féministes le 30 août dernier vers 22h30, alors que celles-ci collaient des affiches sur le pont Lapeyronie, près du CHU de Montpellier. 

Une agression violente

Sous le choc et encore couverte de bleus, l'une des victimes, Laureline, avait relaté sa vision des faits au micro de France 3 Occitanie le 4 septembre dernier. Juste avant d'être percutées, la jeune femme et ses amies auraient été violemment menacées par l'automobiliste.

Le conducteur était un homme. Il nous a dit : "Je m'appelle Satan et j'ai violé la femme de Dieu. Je vais vous violer vous aussi."

L'homme avait pris la fuite après l'agression et était depuis activement recherché. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers femmes société police sécurité