Coronavirus : désinfecter devient une priorité pour les entreprises de nettoyage

Depuis l’arrivée du coronavirus en France, certaines sociétés de nettoyage ont vu leur mission évoluer : elles ne font pratiquement plus aujourd’hui que de la désinfection!

Combinaison, masque, gants et lunettes sont désormais l'équipement de bon nombre de salariés d'entreprises de nettoyage pour désinfecter divers locaux face à la menace du coronavirus.
Combinaison, masque, gants et lunettes sont désormais l'équipement de bon nombre de salariés d'entreprises de nettoyage pour désinfecter divers locaux face à la menace du coronavirus. © Christopher Olivet/FTV France 3 Occitanie
Leurs rôles au quotidien consistent au nettoyage des parties communes des copropriétés, de bureaux, d’appartements notamment entre deux locations, de vitres en divers lieux dont des commerces, mais aussi à des désencombrements.

Depuis une semaine, leurs journées ont complètement changé comme l’explique Christopher Olivet, responsable technique d’une société de nettoyage montpelliéraine qui intervient sur le département de l’Hérault :

Depuis lundi, nous ne faisons que des désinfections de locaux suite à des suspicions ou des cas de coronavirus ! 

Ces interventions se font revêtus de combinaison complète, de gants, de masque et lunettes de protection. Après nettoyage primaire, un désinfectant bactéricide virucide est pulvérisé. Une demi-heure après qu’il ait agi, le lieu est à nouveau utilisable.
 
Des produits bactéricides et virucides pour désinfecter des locaux en cas de suspicion ou de cas de coronavirus, à ne pas employer en dehors d'utilisations professionnelles.
Des produits bactéricides et virucides pour désinfecter des locaux en cas de suspicion ou de cas de coronavirus, à ne pas employer en dehors d'utilisations professionnelles. © Christopher Olivet/FTV France 3 Occitanie

Pour tuer le Covid-19 sur les surfaces infectées, l’OMS préconise même dans certains cas des désinfectants chimiques « à base d’eau de Javel ou de chlore, de solvants, d’éthanol à 75 %, d’acide peracétique et de chloroforme”. Des solutions à doser et à manier avec précautions par des agents de nettoyage spécialisés car elles sont toxiques pour l’organisme et la respiration.

En Chine et dans bien des pays atteints par la pandémie, les municipalités font même nettoyer et désinfecter avec des produits spécifiques les mobiliers urbains et le revêtement des rues. En Occitanie, c'est entre autre le cas de la petite commune héraultaise de Restinclières près de Montpellier.

Désinfecter poignées et couvercles de nos conteneurs à ordure

La fermeture des commerces non nécessaires imposée par précaution par l’Etat a considérablement réduit les interventions traditionnelles des sociétés de nettoyage. Et pour celles qui restent, comme le maintien de la propreté des parties communes dans les copropriétés, des précautions sont prises d’office : nettoyage et désinfection des poignées de portes, des façades de boîtes aux lettres.
Sans oublier, en sortant et rentrant les conteneurs à ordure, les couvercles et poignées de ces derniers. Pour Christopher Olivet,

Même si l’éboueur a des gants pour sa protection, il manipule plusieurs poubelles. Donc c’est à chacun de ne pas être un relais de virus. 

Désinfection obligatoire des poignées et couvercles de conteneurs à ordure contre la propagation du coronavirus.
Désinfection obligatoire des poignées et couvercles de conteneurs à ordure contre la propagation du coronavirus. © Christopher Olivet/FTV France 3 Occitanie

Et d’inciter aussi les particuliers à faire de même chez eux avec de l’eau de javel ou autres désinfectants bactéricides. Désinfecter ne veut pas dire nettoyer : il s’agit bien de tuer les bactéries et de rendre inactif le virus éventuel.

Et attention de ne pas utiliser n’importe quoi sous peine de rendre votre environnement toxique, ce qui au final serait néfaste pour votre santé. Le meilleur des produits reste pour un domicile non atteint, mais à protéger, le célèbre vinaigre blanc, produit naturel et écologique.

Pensez aussi à aérer votre logement ou bureau 15 à 20 minutes par demi-journée, évitant ainsi un confinement de plusieurs heures d’affilée.

Et si l’on veut vraiment désinfecter en cas de suspicion, utiliser de l’eau chlorée sans rinçage (1 volume d’eau de Javel (à 2,6% de chlore actif) dans 14 volumes d’eau.
  
Coronovirus : les gestes barrières
Coronovirus : les gestes barrières

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives archives archives archives archives archives archives