Covid 19 : les personnes âgées insuffisamment vaccinées face au rebond de l'épidémie

Publié le
Écrit par Josette Sanna

Tous les indicateurs sont désormais repartis à la hausse. L'ARS recommande de réagir en appliquant les gestes barrière et en vaccinant les personnes âgées. Une importante proportion d'entre elles n'a pas eu de rappel et n'est donc pas protégée.

Ces dernières semaines, les contaminations sont très fortement reparties à la hausse en Occitanie : 64% de nouveaux cas en plus en une semaine, plus de 7000 cas par jour en moyenne, 150 000 dépistages réalisés au cours des sept derniers jours et près d’un test sur trois est positif actuellement.

 

Réagir rapidement

Pour ne pas gâcher notre été, c’est dès maintenant qu’il nous faut vraiment tous réagir, d’abord avec bon sens en appliquant les gestes barrières que nous connaissons bien. Pour freiner les contaminations, aérons nos lieux de vie, portons un masque dans tous les espaces de promiscuité comme les transports en commun.

ARS

Lavons-nous les mains plus régulièrement et renforçons tous ces réflexes de protection au contact de nos proches les plus fragiles. En cas de doute, dépistage immédiat et isolement si besoin. Il est urgent de nous re-mobiliser pour éviter une nouvelle vague épidémique cet été en Occitanie", ajoute l'ARS dans un communiqué.

Pour l'instant nous n'avons pas d'effet sur nos établissements de santé mais il faut éviter d'avoir des malades qui retournent à l'hôpital qui est déjà en grave tension. Tout malade en plus peut entraîner une charge de travail supplémentaire pour le personnel hospitalier.

Didier Jaffre

Directeur ARS Occitanie

Une dose de rappel pour les plus âgés avant l'automne

Outre le dépistage et l'isolement dès les premiers symptômes, l'Agence régionale de Santé rappelle l'urgence de vacciner les personnes âgées. En Occitanie, 86% des 60-79 ans et 76% des + de 80 ans ont bénéficié d’un premier rappel vaccinal. Mais seulement 10,2% des 60-79 ans et 20,6% des + de 80 ans ont réalisé le second rappel. C’est très largement insuffisant ! Je vais demander à tous les directeurs des Ehpad de réagir et de booster la vaccination" , martèle Didier Jaffre.

La 2ème dose de rappel est recommandée pour toutes les personnes fragiles et dès 60 ans. Tous sont invités à prendre rendez-vous avec un professionnel de santé de proximité pour bénéficier d’un rappel vaccinal sans attendre l’automne.