Covid-19 : un centre de dépistage ouvre ses portes à l'aéroport de Montpellier

Alors que le coup d'envoi des vacances d'été a été donné, l'aéroport Montpellier Méditerranée vient d'inaugurer son tout nouveau centre de dépistage du Covid-19. L'objectif ? Encourager les voyageurs à reprendre l'avion, en leur facilitant les démarches.
Un centre de dépistage a ouvert à l'aéroport de Montpellier le vendredi 2 juillet.
Un centre de dépistage a ouvert à l'aéroport de Montpellier le vendredi 2 juillet. © Franck Detranchant / France Télévisions

Nouveauté à l'aéroport Montpellier Méditerranée : en ce premier week-end de départs en vacances, un centre de dépistage vient d'ouvrir ses portes. Ouvert 7 jours sur 7, il est accessible avec ou sans rendez-vous. Il est mis à disposition des voyageurs, du personnel et des habitants des communes de Pérols et de Lattes. 

Pour le président du Directoire de l'aéroport, Emmanuel Brehmer, cette nouvelle structure était une nécessité. "C'était important car la complexité des informations et des tests était un blocage qui empêchait beaucoup de gens de voyager. Avec ce centre sur place, on rend ça possible de manière très rapide et très simple." 

Tests gratuits pour les ressortissants français

Aux manettes du nouveau centre de dépistage, l'entreprise Eurofins, spécialisée dans la biologie médicale.

Le trafic aérien va reprendre, on l'espère, de façon importante. Les tests PCR, antigéniques et le passeport sanitaire sont fondamentaux pour ce redémarrage.

Guy Alakl, directeur régional Sud-Est d'Eurofins.

Ces tests resteront gratuits pour tous les Français en possession d'une carte vitale. À compter du 7 juillet en revanche, ils seront payants pour les touristes étrangers, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, il y a quelques jours.

Pour voyager en dehors de la France métropolitaine, les conditions dépendent de la situation sanitaire du pays de destination. Pour l'Outre-mer par exemple, un test PCR négatif dans les 72 heures avant l'embarquement est obligatoire. En ce qui concerne l'Europe, le pass sanitaire est reconnu dans tous les pays depuis le 1er juillet dernier : pas besoin donc de justifier son déplacement, mais une preuve de vaccination, de test négatif ou de rétablissement du Covid de moins de 6 mois est nécessaire. 

Encourager la reprise

Pour l'aéroport de Montpellier, l'inauguration d'un tel centre relève aussi de la stratégie : proposer aux voyageurs de se faire dépister sur place est une façon de leur faciliter les démarches... et donc de les encourager à prendre l'avion. Avec le ralentissement de l'activité pendant la crise sanitaire, la direction espère bien voir repartir l'activité au plus vite.

"On n'a jamais eu autant de destinations à la vente (NDLR : 36 actuellement). Et puis, les 2 000 personnes qui travaillent ici sont toujours là : elles sont motivées comme jamais", conclut Emmanuel Brehmer.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société économie infos pratiques vacances sorties et loisirs transports aériens transports