Covid en Occitanie : les possibles conséquences économiques du reconfinement

Ce mercredi 28 octobre 2020, Emmanuel Macron, a annoncé un reconfinement national lié à la deuxième vague de la Covid-19. Il pourrait engendrer de lourdes conséquences économiques en Occitanie. Déjà, lors du premier confinement, l'activitée dans la région avait baissé de 33%.
 

A partir de ce samedi, le couvre-feu sera effectif à Montpellier de 21h à 6h du matin - 13 octobre 2020
A partir de ce samedi, le couvre-feu sera effectif à Montpellier de 21h à 6h du matin - 13 octobre 2020 © E.Diaz / FTV
"Les activités des services publics, des usines, des exploitations agricoles et des entreprises du Batîment et des Travaux publics ( BTP) sont maintenues dans le respect des protocoles sanitaires." C'est ce qu'a expliqué Emmanuel Macron, ce mercredi 28 octobre lors de l'annonce du reconfinement national.

Au printemps dernier, le confinement avait entraîné une baisse d'activité de 33% dans la région Occitanie selon un document de l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) publié en mai. 

L'industrie épargnée 

Selon les spécialistes de l'Insee, lors du premier confinement, "l'économie régionale  a été pénalisée par une présence plus forte de l'industrie".  Les secteurs qui pourront continuer leurs activités ces prochaines semaines représentaient 14,4% de la baisse d'activité au printemps dernier.

Nouveau coup dur pour les commerces et le tourisme

L'activité marchande a représenté un tiers de ces 33% de baisse d'activité en Occitanie.

Cette baisse est dûe à l'arrêt de l'activité des commerces dits "non-essentiels" puisque les supermarchés et autres commerces de bouche sont restés ouverts. Voici la part de chaque type d'activité dans le recul régional :Les commerces non-essentiels devront à nouveau fermer. C'est un coup dur pour le secteur du tourisme en Occitanie qui représente "15.9 milliards d’euros de consommation touristique, 10.3 % du PIB et près de 96 500 emplois" selon les chiffres avancés par le Conseil Régional du Tourisme.

L'annonce d'un couvre-feu avait déjà attisé la colère des professionnels du secteur. Mercredi soir, le patron du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux a réagi sur Twitter : 
 

 

Quels commerces pourront rester ouverts ? 

"Les dérogations qui avaient été établies au printemps seront maintenues" a annoncé, ce jeudi 29 octobre, Jean Castex. Le Premier ministre a dressé la liste des nouveaux établissements autorisés à rester ouverts. Toutefois, ils devront appliquer des protocoles sanitaires strictes notamment la mise en place de jauges : 

Cette liste s'ajoute à la liste des commerces dont l'ouverture était autorisée lors du premier confinement (décret du 15 mars 2020) : 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région occitanie politique fusion des régions réforme territoriale coronavirus/covid-19 santé société